August 2, 2019 / 11:29 PM / in 21 days

Nissan veut une réduction de la participation de Renault - WSJ

3 août (Reuters) - Des dirigeants de Nissan et Renault tentent de parvenir à un accord pour revoir leur alliance, dans l’espoir pour le constructeur français de relancer les négociations de rapprochement avec Fiat Chrysler , rapporte vendredi le Wall Street Journal, citant des emails et des sources informées.

D’après le journal, citant des correspondances qu’il a pu consulter, Nissan souhaite une réduction de la participation de Renault, qui détient 43,4% du capital du constructeur japonais - Nissan détient lui 15% du groupe Renault sans aucun droit de vote.

Aucun commentaire n’a pu être obtenu dans l’immédiat auprès de Nissan, Renault et Fiat Chrysler (FCA).

En juin dernier, lors de la première assemblée générale de Nissan depuis l’affaire Carlos Ghosn, le directeur général du groupe japonais Hiroto Saikawa s’est dit prêt à revoir la structure capitalistique de l’alliance, sans se prononcer davantage sur l’évolution des participations croisées.

Le directeur général de Renault, Thierry Bolloré, déclarait à la même période que la marque au losange ne réfléchissait “pas du tout” à une réduction de sa participation dans Nissan. (Rishika Chatterjee à Bangalore; Jean Terzian pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below