August 2, 2019 / 1:59 PM / 18 days ago

BOURSE-Wall Street ouvre en baisse, le commerce inquiète

2 août (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en baisse vendredi, toujours affectée par l’escalade des tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine tandis que le ralentissement des créations d’emplois en juillet renforce les craintes sur la croissance économique américaine.

L’indice Dow Jones perd 108,51 points, soit 0,41%, à 26.474,91 points et le Standard & Poor’s 500, plus large, recule de 0,44% à 2.940,56 points.

Le Nasdaq Composite cédait 0,64% à 8.059,51 points à l’ouverture, un plus bas d’un mois.

Après avoir cédé autour de 1% jeudi, Wall Street continue de souffrir des annonces de Donald Trump sur l’imposition, à partir du 1er septembre, de droits de douane additionnels de 10% sur les 300 milliards de dollars d’importations chinoises encore non taxées (environ 270 milliards d’euros).

En réponse, le ministère chinois des Affaires étrangères a annoncé que la Chine prendrait des mesures de rétorsion si les Etats-Unis passaient à l’acte.

Sur le front des indicateurs, le regain des tensions commerciales a en partie éclipsé le rapport mensuel de l’emploi pour le mois de juillet aux Etats-Unis.

La croissance de l’emploi a ralenti le mois dernier tout en demeurant robuste et celle des salaires a légèrement accéléré, ce qui, dans un contexte d’aggravation des tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine, pourrait donner des raisons à la Réserve fédérale de baisser à nouveau ses taux d’intérêt le mois prochain.

“Les chiffres sur l’emploi sont proches ce qui était anticipé. La tendance est au ralentissement, ce qui est cohérent avec le scénario d’une autre baisse de taux en septembre ou en octobre”, a déclaré Scott Brown, économiste en chef chez Raymond James.

Aux valeurs, l’indice des technologiques perd 1,13%, plombé notamment par Apple qui abandonne 1,34% et les fabricants de semi-conducteurs comme Intel (-1,2%) ou Nvidia (-1,3%).

Exxon Mobil gagne 0,43% après avoir publié un chiffre d’affaires et un bénéfice trimestriels supérieurs aux attentes et son concurrent Chevron grappille 0,3% après avoir publié un bénéfice trimestriel en hausse.

L’indice S&P de l’énergie (+0,24%) affiche l’une des rares hausses sectorielles dans les premiers échanges, soutenu par le rebond des cours du brut.

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur (Édité par Marc Joanny)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below