July 30, 2019 / 6:27 AM / 3 months ago

Capgemini compte bien réussir son offre sur Altran au prix actuel

PARIS, 30 juillet (Reuters) - Capgemini s’est montré mardi confiant sur sa capacité à réussir son offre d’environ cinq milliards d’euros sur Altran Technologies au prix de 14 euros par action malgré l’irruption du fonds activiste Elliott dans son capital.

Elliott, qui a acquis des “equity swaps” ces dernières semaines, a fait savoir le 12 juillet qu’il n’avait pas l’intention à ce stade d’apporter à l’offre ses actions Altran qu’il pourrait détenir à l’avenir, marquant le premier accroc à cette opération destinée à renforcer Capgemini à la fois dans le conseil en technologies et aux Etats-Unis.

“Je continue à penser que c’est un prix attractif et qu’il n’y a pas de raison de le changer”, a dit le PDG de Capgemini Paul Hermelin à des journalistes, rappelant que le prix de 14 euros représentait une prime de 30% sur le dernier mois précédent l’annonce de la transaction le 24 juin.

L’action Altran, en forte hausse depuis, a clôturé mardi à 14,52 euros.

Elliott détient désormais 10,12 millions d’”equity swaps” Altran, selon le dernier avis disponible de l’Autorité des marchés financiers, soit 3,99% de l’encours total de 253,72 millions d’actions, devenant ainsi potentiellement le troisième actionnaire d’Altran derrière Capgemini (qui a 11,43%) et Select Equity Group.

Paul Hermelin a également souligné que beaucoup d’actionnaires d’Altran étaient aussi actionnaires de Capgemini.

“Quand nous faisons des road show auprès de nos actionnaires, en général ils saluent la pertinence du mouvement stratégique”, a-t-il noté.

Les fonds Norges Bank Investment Management (NBIM), Black Rock et The Vanguard Group sont ainsi deux des principaux actionnaires d’Altran et de Capgemini.

“Nous avons déclaré que l’offre serait un succès dès lors que nous obtiendrions 50,1% du capital, nous n’avons jamais fait de 90% une condition pour le succès de l’offre”, a également souligné Paul Hermelin.

“L’opération sera réussie dès lors que nous obtiendrons le contrôle majoritaire. Je pense que le prix nous permettra d’atteindre ce 50,1%”, a-t-il ajouté.

Il a ajouté que l’ensemble des demandes d’autorisation des autorités de la concurrence concernées et du certificat américain permettant d’acheter la partie américaine d’Altran (le CFIUS) était “plutôt bien parti”.

Pour l’année 2019, Capgemini a confirmé ses objectifs après avoir amélioré sa marge opérationnelle d’un demi-point à 11,4% au premier semestre, tout en affichant une croissance de 6,2% à taux de change constant de son chiffre d’affaires, dont la moitié dans le digital et le cloud pour la première fois de son histoire. (Cyril Altmeyer, édité par Gwénaëlle Barzic)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below