July 29, 2019 / 2:25 PM / 21 days ago

LEAD 1-USA-Trump attend plus qu'une "petite baisse de taux" de la Fed

(Actualisé avec des précisions, citation, contexte)

WASHINGTON, 29 juillet (Reuters) - Le président des Etats-Unis Donald Trump presse la Réserve fédérale (Fed) d’aller au-delà d’une “petite baisse des taux” cette semaine, accentuant ainsi la pression sur la banque centrale pour abaisser les coûts d’emprunt plus que ce Wall Street anticipe.

Dans une série de tweets écrits à la veille d’une réunion de politique monétaire dont il est considéré comme acquis qu’elle débouchera sur une baisse de taux, Trump accuse la Fed d’être trop prudente par comparaison avec ses homologues de Chine et d’Europe.

Le président américain, qui veut se faire réélire à la Maison Blanche en 2020 et qui aime à porter à son crédit la vigueur de l’économie américaine, veut que la Fed abaisse les taux courts pour contrer les retombées d’un ralentissement économique mondial.

“L’Union européenne et la Chine vont réduire encore les taux d’intérêt et injecter des liquidités dans leurs systèmes, ce qui rendra beaucoup plus facile par les industriels de ces pays la vente de leurs produits. Dans le même temps, et avec une inflation très basse, notre Fed ne fait rien, et vraisemblablement fera très peu en comparaison. Quel dommage !”, a tweeté le président américain.

“La Fed n’a cessé de faire les mauvais choix. Une petite baisse des taux ce n’est pas suffisant mais de toute manière nous l’emporterons”.

Le comité de politique monétaire de la Fed se réunit les 30 et 31 juillet et économistes comme intervenants de marché tiennent pour acquis une baisse de 25 points de base de l’objectif des fonds fédéraux.

La Réserve fédérale ne manque jamais une occasion de mettre en avant son indépendance du pouvoir politique et même si, depuis des semaines, ils ont multiplié les signaux évocateurs d’une future baisse des taux ils ont bien souligné que le marché du travail restait dynamique aux Etats-Unis.

Mais les signaux se contredisent parfois les uns les autres et les responsables de la Fed ont laissé ouverte la question de savoir si la baisse de taux attendue mercredi allait préfigurer une vague de réductions d’un quart de point qui pourrait déborder largement sur l’année prochaine ou si elle serait d’ampleur plus limitée. (Susan Heavey, Marc Joanny et Wilfrid Exbrayat pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below