July 26, 2019 / 9:44 AM / 23 days ago

GB-Un secrétaire d'Etat évoque un collectif budgetaire à l'automne

LONDRES, 26 juillet (Reuters) - La Grande-Bretagne envisage de présenter un collectif budgetaire à l’automne, a annoncé vendredi le secrétaire d’Etat britannique à l’Intérieur alors que l’hypothèse d’un Brexit sans accord reste de mise avec l’arrivée de Boris Johnson à la tête du gouverement.

L’ancien maire de Londres qui a succédé mercredi à Theresa May au 10 Downing Street a promis de négocier avec les Européens un nouvel accord plus favorable aux intérêts du Royaume-Uni tout en accélérant les préparatifs pour le divorce prévu le 31 octobre au plus tard.

Johnson a annoncé plusieurs mesures concernant les dépenses publiques, y compris une augmentation des effectifs de police de 20.000 fonctionnaires pour lutter contre la criminalité.

“Le Premier ministre a également annoncé qu’il y aurait un collectif budgetaire cet automne qui serait conçu pour soutenir l’économie”, a déclaré Kit Malthouse sur Sky News.

“Ce que nous espérons est d’avoir une croissance économique plus forte qui produira plus de revenus fiscaux capables de financer certaines choses que nous voulons faire”, a-t-il ajouté.

Johnson n’a pas annoncé de collectif budgetaire. Le ministère britannique des Finances a indiqué, pour sa part, qu’il appartenait au chancelier de l’Echiquier Sajid Javid de faire les annonces concernant les mesures budgétaires.

“Comme c’est l’habitude, c’est le chancelier (de l’Echiquier) qui annoncera le calendrier des mesures budgétaires”, a dit un porte-parole.

Une autre source a précisé qu’aucun collectif budgetaire n’était pas prévu pour l’instant.

La présentation d’un tel ajustement du budget, s’il était décidé, pourrait se faire comme cela est habituellement le cas entre la fin octobre et le début décembre.

Une inconnue demeure toutefois. Si Boris Johnson ne parvient pas à convaincre les Européens d’accorder des conditions de sortie plus favorables à la Grande-Bretagne et si les députés de la Chambre des communes s’opposent à un Brexit sans accord, des élections législatives anticipées pourraient avoir lieu.

Costas Pitas et Guy Faulconbridge; Pierre Sérisier pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below