July 24, 2019 / 6:54 AM / a month ago

France-Baisse du climat des affaires en juillet

    PARIS, 24 juillet (Reuters) - Le climat des affaires s'est
légèrement détérioré ce mois-ci en France, mais celui de
l'emploi affiche une petite hausse pour se maintenir à un niveau
relativement élevé, selon les données publiées mercredi par
l'Insee.
    L'indicateur global du climat des affaires pour juillet,
calculé à partir des réponses des chefs d'entreprise interrogés
dans le cadre de cette enquête mensuelle, ressort ainsi à 105,
en baisse d'un point.
    Par secteurs, l'indicateur de l'industrie manufacturière
s'est replié aussi d'un point par rapport à sa valeur de juin, à
101, alors que les économistes interrogés par Reuters
l'attendaient stable à 102.
    Celui des services perd de même un point à 106, alors que
l'indicateur du bâtiment est resté stable à 111.
    L'indicateur du commerce détail gagne un point, à 105, et
celui du commerce de gros, publié tous les deux mois, en cède
deux à 105.
    Dans tous les secteurs, les indicateurs continuent d'évoluer
au-dessus de leur moyenne de longue période, calée à 100.
    L'indicateur de retournement pour l'ensemble de l'économie
reste dans la zone indiquant un climat conjoncturel favorable,
souligne l'Insee.
    Quant au climat de l'emploi, il progresse d'un point à 107,
la marque de juin ayant été abaissée d'un point, grâce aux
prévisions favorables  du secteur des services.
    Dans l'industrie, les chefs d'entreprise interrogés par
l'Insee sont moins optimistes qu'en juin sur les perspectives
générales de leur secteur mais leur opinion sur leurs
perspectives personnelles de production reste stable.
    Le solde d’opinion des industriels sur leurs carnets de
commandes globaux fléchit de nouveau et atteint un plus bas
niveau depuis juillet 2015. A l’inverse, le solde d’opinion sur
les carnets de commandes étrangers est en hausse et regagne deux
points après un net repli en juin.
    Dans son enquête trimestrielle sur le secteur de l'industrie
publié en parallèle, l'Insee relève de même que la demande
globale récente est jugée moins dynamique mais que les
industriels sont un peu plus confiants qu'au printemps sur ses
perspectives d'évolution.
    Les industriels signalent solliciter moins leurs machines et
équipements, le taux d’utilisation des capacités de production,
à 83,4%,  poursuivant sa baisse graduelle après avoir atteint un
point haut de dix ans début.
    Ils sont néanmoins un peu plus nombreux qu’en avril à
estimer qu’ils ne pourraient pas produire davantage s’ils
recevaient plus de commandes : les goulots de production
concernent un tiers des entreprises.
       
    
    Statistiques détaillées sur le site de l'Insee 
    Climat des affaires here
    Industrie here
    Services here
    Bâtiment here
    Commerce de détail here
    Commerce de gros here
    Enquête trimestrielle de conjoncture dans l'industrie here
    
    
    
 Le point sur la conjoncture française               
 Graphique: Les chiffres clés de l'économie  tmsnrt.rs/2B7G9qP
 
 (Yann Le Guernigou)
  
0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below