July 18, 2019 / 9:34 AM / 2 months ago

La guerre commerciale conduit Volvo Cars à réduire ses coûts

STOCKHOLM, 18 juillet (Reuters) - Volvo Cars a dévoilé jeudi un plan de réduction de ses coûts fixes de deux milliards de couronnes suédoises (190 millions d’euros), le constructeur automobile suédois se disant à son tour victime de la guerre commerciale entre Washington et Pékin.

Le groupe, propriété du chinois Geely, s’est positionné sur des voitures haut de gamme susceptibles de concurrencer BMW et Mercedes (groupe Daimler).

Volvo s’est déjà penché sur les coûts salariaux, ce qui s’est traduit par la suppression de 750 postes, principalement de consultants en ingénierie et en informatique.

Le groupe suédois a déclaré que les nouvelles mesures d’économie entreraient en vigueur au second semestre et se poursuivraient jusqu’au premier semestre 2020.

Volvo a fait état d’un bénéfice d’exploitation en baisse de 38,1% à 2,6 milliards de couronnes sur les trois mois clos fin juin, soit un repli plus prononcé qu’au premier trimestre et ce, malgré un chiffre d’affaires en hausse de 1,8% à 67,2 milliards de couronnes.

Au début du mois, Daimler a abaissé sa prévision de bénéfice pour la quatrième fois en 13 mois. En mai, BMW a averti sur ses résultats, tandis que Volkswagen a déclaré que la marge de sa division de véhicules de tourisme se situerait dans le bas de la fourchette de son objectif. (Esha Vaish Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below