July 15, 2019 / 2:06 PM / a month ago

Symantec et Broadcom mettent fin à leurs discussions de rachat-CNBC

15 juillet (Reuters) - Le spécialiste de la cybersécurité Symantec et le fabricant de semi-conducteurs Broadcom ont mis fin à leurs négociations en vue d’un rachat du premier par le second, rapporte lundi CNBC.

L’action Symantec cédait plus de 13% dans les tout premiers échanges à Wall Street après la publication de cette information, tandis que Broadcom prenait plus de 2%.

Symantec n’accepterait pas moins de 28 dollars par action, niveau de cours qu’il a dépassé pour la dernière fois en mai 2018, précise CNBC, qui cite des sources au fait des négociations.

Dans une note écrite la semaine dernière, Jefferies estimait la valeur de Symantec à 24 dollars par action, soit une valorisation de 18,3 milliards de dollars (16,24 milliards d’euros), et ajoutait que toute vente avec une prime supérieure à 24 dollars constituerait une aubaine pour les actionnaires.

Ni Broadcom ni Symantec n’ont répondu aux demandes de commentaire de la part de Reuters.

Reuters avait rapporté au début du mois que Broadcom, qui cherche à diversifier ses activités, était en discussions avancées pour racheter Symantec.

Broadcom cherche à se renforcer dans les logiciels. Il a racheté l’an dernier l’éditeur américain de logiciels CA pour 18,9 milliards de dollars (16,8 milliards d’euros), quelques mois après l’échec de son offre hostile sur son concurrent Qualcomm. (Akanksha Rana à Bangalore, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below