July 11, 2019 / 4:04 AM / 2 months ago

BOURSE-Les valeurs à suivre à Paris et en Europe (actualisé)

 (Actualisé avec contrats à terme, Getlink,
Reckitt-Benckiser/Indivior, Norwegian Air)
    * Variation des futures sur indice CAC 40         
    * Variation des futures sur indice Stoxx 600          
    * Valeurs qui se traitent ex-dividende         
    * Le point sur les marchés européens        

    PARIS, 11 juillet (Reuters) - Les valeurs à suivre jeudi à
la Bourse de Paris et en Europe où les contrats à terme
indiquent une ouverture en hausse : 
    
    * SWISS RE           a suspendu le projet d'introduction en
Bourse de sa filiale britannique d'assurance vie ReAssure, dont
la cotation devait débuter ce jeudi à Londres, en raison d'une
faible demande des investisseurs institutionnels.             
    
    * DEUTSCHE BANK            fait l'objet d'une enquête du
département américain de la Justice sur des soupçons de
corruption à l'étranger ou de blanchiment d'argent en lien avec
le scandale autour du fonds souverain malaisien 1MDB, a rapporté
mercredi le Wall Street Journal.             
    
    * RECKITT-BENCKISER        a annoncé jeudi qu'il allait
payer jusqu'à 1,4 milliard de dollars (1,24 milliard d'euros)
pour mettre fin aux enquêtes fédérales américaines sur un
traitement de l'addiction aux opioïdes commercialisé par son
ancienne filiale pharmaceutique INDIVIOR         , scindée du
groupe il y a cinq ans.
    
    * NORWEGIAN AIR          a annoncé jeudi la démission de son
directeur général et co-fondateur Bjoern Kjos.
    
    * CARREFOUR           a annoncé mercredi soir la cession de
Cargo Property Assets, dont il est actionnaire, à ARGAN
          , une société foncière foncière cotée spécialisée en
immobilier logistique. L'opération lui rapportera environ 290
millions d'euros et contribuera à la réalisation de l'objectif
de 500 millions d'euros de cessions d'actifs immobiliers non
stratégiques.             
    
    * GETLINK          , l'opérateur du tunnel sous la Manche, a
annoncé jeudi une baisse du trafic de navettes de camions et
passagers en juin en raison notamment du Brexit.
    
    * SEB           a annoncé mercredi le lancement d'un
programme de restructuration de sa filiale de machines à café
WMF, rachetée il y a deux ans et demi, qui pourrait toucher 400
postes sur un total de 6.200. (Le communiqué : bwnews.pr/2G5gtyQ)
    
    * KAUFMAN & BROAD          a publié mercredi un bénéfice net
annuel en hausse et dit tabler pour l'exercice en cours sur un
taux de marge brute maintenu autour de 19% et un résultat net au
moins égal à celui de 2018.             
    
    * CARMILA           a annoncé mercredi la démission de son
PDG, Jacques Ehrmann, et son remplacement par Alexandre de
Palmas.             
    
    * TRANSGENE           a annoncé avoir reçu l'autorisation de
l'autorité de santé britannique MHRA pour le lancement d'un
nouvel essai clinique de phase 1 de son immunothérapie contre
les cancers TH4050. (Le communiqué : bwnews.pr/2XZboSE)
    
    * TELECOM ITALIA           - Moody's a confirmé mercredi la
note "Ba1" mais a abaissé sa perspective de "stable" à
"négative". "Nous estimons que le groupe italien continuera à
opérer dans un environnement très concurrentiel, à un niveau de
dette élevé, en dépit des engagements forts de la direction à la
réduire", explique l'agence de notation dans un communiqué 
    
    * RYANAIR         - Le secteur britannique du transport
aérien pourrait être fortement perturbé en cas de sortie du
Royaume-Uni de l'Union européenne sans accord de retrait, a
averti mercredi le directeur général du groupe irlandais,
Michael O'Leary. 
    Ce dernier a en outre déclaré qu'il risquait de revoir à la
baisse son plan de croissance des capacités durant l'été 2020 si
le Boeing MAX 737 ne vole pas à nouveau d'ici novembre. Il a
ajouté que Boeing        lui avait fait savoir que l'appareil
reprendrait sans doute les airs d'ici la fin septembre. 
    
    * SOCIETE GENERALE           - La famille des anciens
propriétaires d'une banque cubaine saisie par le gouvernement de
Fidel Castro voici près de 60 ans poursuivent la banque
française et lui réclament autour de 792 millions de dollars,
estimant qu'elle a contourné les sanctions américaines contre
Cuba. 
    
    * NATIXIS           - Goldman Sachs relève sa recommandation
à "acheter" contre "neutre".
    
    L'AGENDA ÉCONOMIQUE DU JOUR:             

  
0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below