July 3, 2019 / 12:02 PM / 4 months ago

L'ESSENTIEL DE L'ACTUALITE A 12H00 GMT (03/07)

L’ITALIEN SASSOLI ÉLU À LA PRÉSIDENCE DU PARLEMENT EUROPÉEN

STRASBOURG - L’eurodéputé italien David Sassoli, du Parti démocrate (gauche), a été élu mercredi président du Parlement européen, une issue susceptible de faciliter l’approbation du choix de l’Allemande Ursula von der Leyen pour la présidence de la Commission européenne.

L’élection du président du Parlement européen pour un mandat de deux ans et demi achève le cycle des nominations aux postes à responsabilité dans les instances européennes.

Au terme d’intenses tractations, les chefs d’Etat et de gouvernement des Vingt-Huit ont fini par s’accorder mardi en fin d’après-midi.

Outre la désignation de l’actuelle ministre allemande de la Défense pour succéder à Jean-Claude Juncker, ils se sont entendus pour que la Française Christine Lagarde, directrice générale du FMI et ex-ministre de droite, prenne la présidence de la Banque centrale européenne.

Le Premier ministre belge Charles Michel (libéral) deviendra président du Conseil européen et le socialiste espagnol Josep Borrell passera du poste de ministre des Affaires étrangères du gouvernement espagnol à celui de Haut représentant de l’Union européenne aux Affaires étrangères.

L’Alliance progresiste des socialistes et démocrates (S&D), deuxième force parlementaire à Strasbourg, s’est déclaré hostile aux choix des Vingt-Huit à Bruxelles. Mais de sources parlementaires, on explique que l’élection de David Sassoli pourrait atténuer leur opposition à la désignation de Von der Leyen, qui devra obtenir la majorité absolue des 751 députés européens.

—-

L’UE OBSERVE UNE “AMÉLIORATION CONSIDÉRABLE” DU BUDGET ITALIE

BRUXELLES - Les représentants des Etats membres de l’Union européenne ont pris acte d’une “amélioration considérable” des perspectives budgétaires de l’Italie après l’annonce cette semaine par Rome de nouvelles mesures, a-t-on-déclaré à Reuters mercredi de source officielle de l’UE.

La Commission européenne devrait annoncer ce mercredi vers 12h30 (10h30 GMT) si elle recommande ou pas l’ouverture formelle d’une procédure disciplinaire visant l’Italie pour ne pas avoir réduit sa dette publique.

Cette décision devra ensuite être validée par les Etats membres. Ces derniers ont apparemment été rassurés, lors d’une réunion en début de semaine, par les concessions proposées par le gouvernement italien, a expliqué la source de l’UE.

—-

LA CAPITAINE DU SEA-WATCH 3 CONDUITE EN LIEU SÛR À LA SUITE DE MENACES

BERLIN - Carola Rackete, la capitaine allemande du Sea-Watch 3 qui a accosté de force ce week-end en Italie avec 41 migrants à son bord, a été conduite en lieu sûr, annonce l’ONG mercredi.

L’assignation à résidence de cette Allemande de 31 ans a été levée mardi par la justice italienne, au grand dam du ministre italien de l’Intérieur, Matteo Salvini.

Elle risquait jusqu’à dix ans de prison pour mise en danger de la vie de quatre policiers qui se trouvaient à bord d’une vedette des gardes-côtes heurtée par le Sea-Watch 3 au moment où il accostait de force sur l’île de Lampedusa.

Contacté mercredi, un porte-parole de Sea-Watch a déclaré que Carola Rackete avait été la cible de menaces. “C’est pourquoi nous l’avons déplacée dans un lieu tenu secret. Nous ne ferons pas d’autres commentaires sur ses projets de déplacement”, a-t-il ajouté.

Dans un communiqué, la capitaine du Sea-Watch 3 estime que la décision rendue par la juge italienne Alessandra Vella est une “grande victoire de la solidarité à l’égard de tous les migrants, contre la criminalisation de ceux qui veulent les aider”.

—-

LIBYE-UN RAID AÉRIEN FAIT AU MOINS 44 MORTS DANS UN CENTRE DE MIGRANTS

TRIPOLI - Un bombardement aérien a fait au moins 44 morts et plus de 130 blessés mardi soir dans un centre de détention de migrants à Tripoli, a annoncé mercredi la mission des Nations unies en Libye dans un communiqué.

L’émissaire de l’Onu pour la Libye, Ghassan Salamé, a dénoncé un “crime de guerre”.

Les précédents bilans, fournis par le Haut-commissariat aux réfugiés de l’Onu (HCR) à Genève et par un responsable médical libyen faisaient état de 30 à 40 morts après cette attaque qui a visé le centre de détention de migrants de Tadjoura, situé à proximité d’un camp militaire dans la banlieue de Tripoli.

—-

ULTIMATUM DU 7 JUILLET: L’IRAN PRÉCISE SES INTENTIONS

GENEVE - Si les signataires de l’accord de 2015 sur le programme nucléaire iranien ne tiennent pas leurs promesses d’ici au 7 juillet, l’Iran relancera les activités d’origine de son réacteur d’Arak et enrichira son uranium à plus de 3,67%, a précisé mercredi le président iranien Hassan Rohani.

L’Iran, a-t-il poursuivi selon la chaîne de télévision IRIB, restera dans le cadre du Plan d’action global commun (PAGC) conclu en juillet 2015 tant que les autres pays signataires feront de même.

L’avenir de l’accord de 2015 est menacé depuis que Donald Trump en a retiré les Etats-Unis.

Le 8 mai dernier, un an jour pour jour après l’annonce du président américain, la république islamique a fait savoir qu’elle se soustrairait à une partie des engagements pris dans le cadre du PAGC.

Ses stocks d’uranium faiblement enrichi ont dépassé cette semaine le plafond fixé par l’accord de 2015, suscitant “l’extrême préoccupation” des signataires européens (Allemagne, France et Grande-Bretagne).

—-

PERQUISITION AU SIÈGE DE RENAULT, LIÉE À UNE AFFAIRE GHOSN

PARIS - La police a effectué mercredi une perquisition au siège de Renault à Boulogne-Billancourt, dans le cadre de l’enquête ouverte par le parquet de Nanterre sur le financement du mariage de l’ex-PDG Carlos Ghosn au château de Versailles, a-t-on appris de source judiciaire.

Le constructeur automobile français a confirmé cette perquisition et dit pleinement coopérer avec les autorités.

L’enquête est menée par l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (Oclciff).

“Le groupe Renault confirme qu’une perquisition de la police est en cours au siège du groupe à Boulogne-Billancourt et qu’il collabore pleinement avec les autorités”, a déclaré le groupe au losange, ajoutant qu’il ne ferait “aucun autre commentaire”.

—-

LE COMPTE EN SUISSE DE RAYMOND BARRE AU COEUR D’UNE ENQUÊTE

PARIS - La justice française a ouvert en 2016 une enquête pour faire la lumière sur un trésor que Raymond Barre aurait caché en Suisse de son vivant, a-t-on appris mercredi de source judiciaire, confirmant une information du Canard enchaîné.

L’hebdomadaire donne la somme 11 millions de francs suisses, correspondant à près de 7 millions d’euros de 2007, année de sa mort, qui aurait été dissimulée au fisc français par l’ancien Premier ministre de centre-droit puis son épouse et leurs deux enfants.

C’est un signalement de la Direction générale des Finances publiques qui a conduit le Parquet national financier (PNF) à ouvrir une information judiciaire pour blanchiment de fraude fiscale, en avril 2016, précise-t-on de source judiciaire.

—-

BAYER OBTIENT UNE RÉDUCTION DE SA CONDAMNATION DANS UN PROCÈS DU ROUNDUP

NEW YORK - Un juge américain a décidé de ramener de 80 à 50 millions de dollars maximum les indemnités accordées par un jury californien à un plaignant accusant le Roundup, herbicide à base de glyphosate de Monsanto, filiale de Bayer, d’être à l’origine de son cancer.

Le juge Vince Chhabria, qui rendra sa décision précise d’ici la fin de la semaine prochaine, a expliqué qu’il s’appuierait sur une décision de la Cour suprême qui fixe de 1 à 9 au maximum le rapport entre dommages compensatoires et dommages punitifs.

Or les jurés du tribunal fédéral de San Francisco ont accordé en mars des dommages compensatoires de cinq millions de dollars et des dommages punitifs de 75 millions à Edwin Hardeman, soit un rapport de 1 à 15.

Le juge a également indiqué qu’il envisageait de réduire les dommages compensatoires parce qu’Edwin Hardeman est désormais en rémission complète et qu’il est peu probable qu’il souffre autant que par le passé.

Bayer avait demandé au juge l’annulation totale du verdict.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below