July 3, 2019 / 8:17 AM / 3 months ago

Europe/PMI-Croissance un peu meilleure mais encore faible en juin

(Actualisé avec PMI britannique)

3 juillet (Reuters) - Principaux résultats définitifs, publié mercredi, des enquêtes IHS Markit auprès des directeurs d’achat du secteur des services en Europe en juin:

* ZONE EURO - CROISSANCE ENCORE FAIBLE EN JUIN MALGRÉ UN LÉGER MIEUX

LONDRES - L’activité des entreprises de la zone euro s’est légèrement accélérée en juin grâce à une amélioration dans le secteur des services qui a compensé la dégradation du secteur manufacturier mais elle traduit une croissance économique encore limitée, montrent les résultats définitifs des enquêtes d’IHS Markit auprès des directeurs d’achats.,

L’indice PMI composite est remonté à 52,2 après 51,8 en mai, dépassant légèrement la première estimation (“flash”) publiée le 21 juin qui le donnait à 52,1. Il reste cependant proche du seuil de 50 séparant contraction et expansion de l’activité.

Le PMI du seul secteur des services a atteint 53,6 après 52,9 en mai et 52,4 en première estimation, contribuant à compenser la contraction continue du secteur manufacturier.

Les enquêtes de juin suggèrent une croissance d’à peine plus de 0,2% du produit intérieur brut (PIB) de la zone euro au deuxième trimestre, estime Chris Williamson, chef économiste d’IHS Markit.

* ALLEMAGNE - LA DEMANDE INTÉRIEURE EN SOUTIEN AUX SERVICES

BERLIN - La croissance de l’activité dans le secteur allemand des services a atteint en juin son plus haut niveau depuis neuf mois, montrent les résultats définitifs de l’enquête d’IHS Markit auprès des directeurs d’achats.

L’indice PMI du secteur a atteint 55,8 après 55,4 en mai, dépassant l’estimation initiale (“flash”) publiée le 21 juin.

La vigueur de la demande intérieure s’est traduite par une forte augmentation des nouveaux contrats et par des créations de postes encore dynamiques bien que légèrement ralenties.

Les prévisions des entreprises du secteur sont néanmoins tombées à leur plus bas niveau depuis octobre 2015.

L’indice PMI composite, qui englobe les services et le secteur manufacturier, ressort à 52,6 en juin, inchangé par rapport à mai comme par rapport à la première estimation de juin.

* FRANCE - L’ACTIVITÉ DANS LES SERVICES ACCÉLÈRE ENCORE

PARIS - La croissance de l’activité dans le secteur des services en France a accéléré en juin pour le troisième mois consécutif, enregistrant sa plus forte progression depuis novembre pour se rapprocher des niveaux observés avant l’émergence de la crise des “Gilets jaunes” en fin d’année dernière, selon la version définitive de l’indice IHS Markit publiée mercredi.

L’indice PMI d’activité des services s’est établi à 52,9 le mois dernier, soit un niveau légèrement inférieur à celui de 53,1 de la première estimation publiée le 21 juin mais nettement en hausse par rapport à sa valeur de 51,5 en mai.

L’indice composite, qui combine des éléments de l’indice des services et de celui du secteur manufacturier - dont l’activité a également accéléré en juin - s’est quant à lui établi à 52,7, à peine moins que son estimation “flash” de 52,9 et lui aussi en nette hausse par rapport à sa valeur de 51,2 en mai. (Précisions:)

* GB-CROISSANCE QUASI NULLE DANS LES SERVICES EN JUIN

LONDRES - L’activité du secteur britannique des services a pratiquement stagné en juin, montrent les résultats de l’enquête mensuelle d’IHS Markit, ce qui suggère que l’économie du pays s’est contractée au deuxième trimestre.

L’indice IHS Markit/CIPS des services a reculé à 50,2 après 51,0 en mai alors que les économistes interrogés par Reuters le donnaient inchangé.

Conjugué aux résultats des enquêtes équivalentes dans l’industrie manufacturière et dans la construction, qui montrent une contraction dans ces deux secteurs, ce chiffre suggère une baisse de 0,1% du produit intérieur brut (PIB) sur avril-juin, estime IHS Markit.

* ITALIE - RETOUR TIMIDE À LA CROISSANCE DANS LES SERVICES

ROME - L’activité dans le secteur italien des services a enregistré une légère croissance en juin après avoir stagné en mai, suggérant au mieux une légère croissance de l’économie dans son ensemble.

L’indice PMI des services est remonté à 50,5 après 50,0 en mai, alors que les économistes interrogés par Reuters le donnaient inchangé.

Le sous-indice des nouveaux contrats dans les services a atteint 50,6 après un plus bas à 49,2 en mai.

L’indice PMI composite italien, lui, est remonté à 50,1 après 49,9, ce qui suggère une quasi-stagnation du produit intérieur brut (PIB).

* ESPAGNE - LE PMI DES SERVICES AU PLUS HAUT DEPUIS MARS

MADRID - La croissance de l’activité du secteur espagnol des services a atteint en juin son plus haut niveau depuis mars mais celle des effectifs a ralenti pour tomber au plus bas depuis octobre 2016.

L’indice PMI sectoriel a atteint 53,6 après 52,8 en mai alors que les économistes interrogés par Reuters le donnaient à 52,6.

Le sous-indice de l’emploi a reculé à 52,2 après 53,1 en mai.

“La crainte est que le ralentissement de l’industrie, s’il perdure, aura inévitablement des répercussions sur les services et conduira à une dégradation supplémentaire de la croissance économique au second semestre”, estime Paul Smith, directeur économique d’IHS Markit.

Bureaux européens de Reuters

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below