July 2, 2019 / 9:26 AM / 4 months ago

Zone euro/Indicateurs-La production industrielle dépasse les attentes

BRUXELLES/FRANCFORT, 12 juillet (Reuters) - Principaux indicateurs macroéconomiques de la zone euro publiés depuis le début du mois:

* LA CROISSANCE DE LA PRODUCTION INDUSTRIELLE EN MAI SUPREND

12 juillet - La croissance de la production industrielle de la zone euro a été supérieure aux attentes en mai après deux mois de contraction, montrent les données publiées par Eurostat.

Cette croissance s’affiche à 0,9% d’un mois sur l’autre, nettement au-dessus d’un consensus qui la donnait en hausse de 0,2%.

Le chiffre d’avril a par ailleurs été révisé pour montrer une contraction de 0,4%, contre une estimation antérieure de -0,5%.

Ces données suggèrent que la production industrielle dans les pays de l’union monétaire résiste à l’effet des tensions commerciales et pourraient compliquer la tâche de la Banque centrale européenne, qui favorise de nouvelles mesures de soutien pour relancer la croissance et l’inflation.

Le rebond de mai est dû entre autres à la forte hausse (+2,n7%) de la production de biens de consommation non durables, comme l’habillement ou les produits alimentaires.

Tableau de la statistique

* BAISSE INATTENDUE DE L’INDICE SENTIX EN JUILLET

8 juillet - Le moral des investisseurs s’est encore dégradé en zone euro en juillet, alors qu’on pensait au contraire qu’il irait mieux, les signaux positifs des marchés boursiers n’apaisant pas des investisseurs qui espèrent toujours voir se régler bientôt le conflit commercial sino-américain.

Le groupe de recherche Sentix a annoncé lundi que son indice du sentiment des investisseurs était de -5,8 en juillet contre -3,3 en juin, alors que les analystes l’attendaient à +0,1. L’indice est au plus bas depuis novembre 2014.

Le sous-indice de l’Allemagne a plongé à -4,8 contre -0,7 en juin, au plus bas depuis près de 10 ans.

“La forte dépendance à l’export et au marché chinois devient de plus en plus un fardeau et le conflit commercial est comme une épée de Damoclès sur un pays qui fut la locomotive de la zone euro”, dit Patrick Hussy, de Sentix. “Une récession paraît inévitable” en Allemagne, ajoute-t-il.

Sentix précise que l’indice repose sur un échantillon de 916 investisseurs interrogés du 4 au 6 juillet.

* BAISSE INATTENDUE, DE 0,3%, DES VENTES AU DÉTAIL EN MAI

4 juillet - Les ventes au détail ont baissé au mois de mai par rapport au mois précédent, contrairement aux attentes des économistes interrogés par Reuters, montrent les données publiées jeudi par Eurostat.

L’office de la statistique de l’Union européenne a annoncé que ces ventes avaient diminué de 0,3% par rapport à avril, ce qui ramène leur progression en rythme annuel à 1,3%, alors que les économistes tablaient sur une hausse annuelle de 1,6%.

Les chiffres révisés d’avril donnent une baisse de 0,1% des ventes par rapport à mars (contre -0,4% en première estimation) et une hausse de 1,8% sur un an (au lieu de +1,5%).

Tableau

* PRIX À LA PRODUCTION -0,1% COMME PRÉVU EN MAI

2 juillet - Les prix à la production ont baissé en mai d’un mois sur l’autre et dans une proportion conforme aux attentes, montrent mardi les données publiées par Eurostat.

Les prix à la production ont baissé de 0,1% sur le mois et augmenté de 1,6% sur un an, indique Eurostat.

Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une baisse mensuelle de 0,1% et une hausse annuelle de 1,7%.

Les variations d’avril ont par ailleurs été confirmées, à -0,3% sur le mois et à 2,6% annuellement.

Hors coûts de l’énergie, qui ont baissé de 0,6% sur le mois, les prix à la production n’ont pas varié sur le mois et augmenté de 1,0% par rapport à mai 2018.

Tableau

* LE TAUX DE CHÔMAGE POURSUIT SA BAISSE À 7,5%

1er juillet - Le taux de chômage dans la zone euro a de nouveau reculé en mai à 7,5% de la population active, son plus bas niveau depuis juillet 2008, après 7,6% en avril, montrent les chiffres publiés lundi par Eurostat.

Par rapport à mai 2018, il affiche une baisse de 0,8 point de pourcentage.

Le nombre de demandeurs d’emploi dans la zone euro, à 12,348 millions en mai, a reculé de 103.000 par rapport à avril et de 1,133 million sur un an.

Pour l’ensemble de l’Union européenne à 28, le taux de chômage s’est établi à 6,3% en mai après 6,4% en avril et contre 6,9% en mai 2018. Le chiffre de mai est le plus faible enregistré depuis le début de la série mensuelle sur le chômage dans l’UE en janvier 2000, précise Eurostat.

Tableau

* CROISSANCE INCHANGÉE POUR LE CRÉDIT AUX ENTREPRISES

1er juillet - La croissance du crédit dans la zone euro est restée stable en mai et celle de la masse monétaire M3 a été supérieure aux attentes, montrent les statistiques publiées lundi par la Banque centrale européenne (BCE).

Le crédit aux ménages a augmenté de 3,3% sur un an et le crédit aux entreprises de 3,9%, comme en avril dans les deux cas.

La masse monétaire M3, considérée comme un indicateur avancé de l’évolution future de l’activité économique, a parallèlement vu sa croissance atteindre 4,8% sur un an contre 4,7% en avril, alors que les économistes interrogés par Reuters attendaient en moyenne une progression de 4,6%.

(Le communiqué de la BCE: bit.ly/2Jku4m bit.ly/2Jku4mR)

Les indicateurs économiques publiés en juin (Service économique)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below