June 28, 2019 / 3:59 PM / 5 months ago

Nucléaire-Le Rhône risque de perturber la production de Bugey

PARIS, 28 juin (Reuters) - Le ralentissement du débit du Rhône risque d’entraîner une baisse de production d’électricité de la centrale nucléaire de Bugey (Ain) à partir du 2 juillet, a annoncé vendredi EDF.

La centrale de Bugey, équipée de quatre réacteurs d’une puissance unitaire de 900 mégawatts (MW), utilise le fleuve comme source de refroidissement.

Alors qu’un record de chaleur à plus de 45 degrés a été battu dans le sud de la France vendredi, EDF n’a pas précisé si la possible réduction de production du Bugey était liée à la canicule.

La réglementation fixe des limites de température de l’eau à l’aval des centrales nucléaires françaises pour préserver la faune et la flore aquatiques, contraignant l’opérateur à adapter leur fonctionnement aux conditions climatiques.

EDF avait ainsi dû interrompre provisoirement la production d’électricité du réacteur n°3 du Bugey en août 2018 en raison des températures élevées du Rhône.

Dans le cadre du réexamen périodique des réacteurs de 900 mégawatts (MW), qui ont débuté avec l’arrêt du réacteur n°1 de Tricastin le 1er juin, le groupe a réévalué les températures extérieures à considérer pour chaque site jusqu’au prochain réexamen de sûreté et a mis à jour les études de sûreté visant à montrer la robustesse des installations. (Bate Felix, Benjamin Mallet pour le service français, édité par Gwénaëlle Barzic)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below