July 1, 2019 / 7:54 AM / 2 months ago

France-La croissance du secteur manufacturier a accéléré en juin

    PARIS, 1er juillet (Reuters) - La croissance de l'activité dans le secteur
manufacturier en France a accéléré en juin selon un rythme sans précédent depuis
septembre 2018, alimentée par un retour dans le vert de la production et des
nouvelles commandes, selon la version définitive de l'indice IHS Markit publiée
lundi.
    Le mois dernier, l'indice PMI synthétique du secteur manufacturier s'est
établi à 51,9, en nette hausse par rapport à sa valeur de 50,6 en mai et à peine
en-deçà de sa première estimation "flash" de 52,0 publiée le 21 juin.

    Evoluant donc pour le deuxième mois consécutif au-dessus du seuil de 50, qui
distingue expansion et contraction de l'activité, cet indice enregistre sa plus
forte croissance en neuf mois.
    Cette accélération de l'activité manufacturière le mois dernier a été
alimentée par un retour à la croissance de la production et des nouvelles
commandes, après trois mois de contraction. 
    La composante production de l'indice a atteint son plus haut niveau depuis
août 2018 et celle des nouvelles commandes s'est établie à un plus haut depuis
septembre 2018. 
    "La croissance du volume global des ventes s'explique principalement par un
environnement plus favorable à la demande, notamment sur les marchés à
l'export", souligne dans un communiqué IHS Markit, qui a constaté en juin une
augmentation des exportations des fabricants, après une série de neuf
contractions mensuelles consécutives.
    Même si leur progression est restée modérée, les ventes à l'export ont ainsi
enregistré leur rythme de croissance le plus élevé depuis un an, sous l'effet
d'une hausse de la demande en provenance d'Asie, des Etats-Unis, d'Italie, de
Suisse et d'Espagne. 
    Dans ce contexte, les entreprises ont continué de renforcer leurs effectifs
pour le sixième mois consécutif, le taux de croissance de l'emploi dans le
secteur manufacturier atteignant un plus haut depuis près d'un an. 
    Les fabricants, qui anticipent de nouvelles hausses de la demande dans les
prochains mois, sont restés optimistes sur leurs perspectives d'activité, même
si leur degré de confiance s'est inscrit en repli par rapport au mois de mai et
a atteint un creux de six mois. 
        
 Le point sur la conjoncture française                        
 Graphique: Les chiffres clés de l'économie   tmsnrt.rs/2B7G9qP
 
 (Myriam Rivet, édité par Yves Clarisse)
  
0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below