June 22, 2019 / 2:08 PM / 5 months ago

Dieselgate: Daimler contraint de rappeler 60.000 Mercedes

FRANCFORT, 22 juin (Reuters) - Le ministère allemand des Transports a dit samedi avoir ordonné le rappel par Daimler de 60.000 Mercedes GLK 220 à moteur diesel après s’être aperçu qu’elles étaient équipées d’un logiciel destiné à truquer les contrôles de pollution.

Les modèles concernés ont été fabriqués entre 2012 et 2015.

Daimler a confirmé avoir été informé vendredi de cette décision, qu’il entend contester tout en continuant à coopérer avec les autorités de régulation.

Le ministère a précisé qu’il élargissait son enquête à d’autres modèles.

Depuis que Volkswagen a reconnu en 2015 avoir équipé ses véhicules d’un système de trucage visant à répondre aux normes américaines d’émission, le scandale s’est étendu à d’autres constructeurs.

Daimler a ainsi dû rappeler trois millions de vhéicules pour corriger des émissions de moteurs diesel dépassant les normes.

Le Bild am Sonntag, qui a révélé samedi la décision du ministère avant confirmation de ce dernier, avait déjà signalé en avril dernier que l’autorité de tutelle du secteur automobile allemand, la KBA, s’intéressait à des logiciels suspects sur 60.000 SUV GLK 220 CDI fabriqués entre 2012 et 2015, des tests ayant montré qu’ils ne respectaient les normes d’émissions que lorsqu’une certaine fonction était activée.

Jean-Stéphane Brosse pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below