June 18, 2019 / 9:32 PM / in 3 months

Vivendi pourrait être privé de droits de vote dans la nouvelle holding Mediaset

MILAN, 18 juin (Reuters) - Vivendi, actionnaire de Mediaset en conflit avec ce dernier, pourrait être privé de ses droits de vote lors de l’assemblée générale d’une nouvelle holding basée aux Pays-Bas que le groupe italien de médias est en train de créer, selon les statuts de la société.

Mediaset a annoncé le 7 juin la création de cette holding de droit néerlandais, à laquelle seront notamment intégrées les activités existantes du groupe italien et sa filiale espagnole cotée Mediaset España.

Toujours contrôlé par la famille de l’ex-président du Conseil italien Silvio Berlusconi, Mediaset détiendra environ 35% du capital de la holding MediaforEurope (MFE) et un peu plus de 50% des droits de vote.

Vivendi, deuxième actionnaire de Mediaset, devrait posséder environ 23% des actions MFE une fois le projet mis en oeuvre, Mais la majeure partie de cette participation sera détenue via un trust.

Un document publié mardi soir sur le site internet de Mediaset précise que le gel des droits de vote de Vivendi dans le cadre du différend juridique entre les deux groupes s’appliquerait à la holding néerlandaise jusqu’à ce que le différend soit tranché.

Une assemblée générale de MFE est prévue début septembre.

Stephen Jewkes; Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below