June 17, 2019 / 12:09 PM / 5 months ago

L'ESSENTIEL DE L'ACTUALITE A 13H05 GMT (17/06)

L’IRAN DÉPASSERA DANS 10 JOURS SON PLAFOND D’URANIUM FAIBLEMENT ENRICHI

DUBAÏ - L’Iran dépassera dans dix jours le plafond d’uranium faiblement enrichi qu’il est autorisé à avoir en réserves en vertu de l’Accord de 2015 sur son programme atomique, mais il reste encore du temps pour que les pays européens sauvent cet accord, a déclaré lundi Behrouz Kamalvandi, porte-parole de l’Organisation iranienne de l’énergie atomique (OIEA).

“Nous avons quadruplé la capacité d’enrichissement et l’avons même augmentée tout récemment, de sorte que, dans dix jours, nous dépasserons le plafond des 300 kg”, a-t-il dit à la télévision nationale iranienne. “Il reste encore du temps (...) si les pays européens agissent”.

Le président iranien, Hassan Rohani, a dit pour sa part qu’il restait peu de temps aux Européens pour sauver l’accord sur le nucléaire.

—-

HONG KONG-LE MILITANT PRO-DÉMOCRATIE JOSHUA WONG LIBÉRÉ

HONG KONG - Le militant pro-démocratie hongkongais Joshua Wong a été libéré lundi après avoir purgé une peine de prison pendant près de cinq semaines pour outrage au tribunal et s’est engagé à rejoindre le mouvement de protestation qui exige la démission de la chef du gouvernement hongkongais, Carrie Lam.

Sa libération intervient au lendemain d’une manifestation qui a réuni deux millions de personnes selon les organisateurs, venues pour rejeter le projet de loi contesté sur l’extradition vers la Chine.

“Je vais rejoindre (le mouvement) pour lutter contre cette loi diabolique”, a déclaré Wong, 22 ans, qui fut l’une des figures du Mouvement des parapluies qui avait paralysé l’ancienne colonie britannique en 2014. “Je crois qu’il est temps pour elle, Carrie Liam la menteuse, de démissionner”, a-t-il ajouté.

Mais Pékin, par la voix de Lu Kang, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, a réaffirmé lundi son soutien à Carrie Lam.

—-

XI JINPING EN VISITE EN CORÉE DU NORD LES 20 ET 21 JUIN

PEKIN/SEOUL - Le président chinois, Xi Jinping, effectuera une visite en Corée du Nord les 20 et 21 juin, ont annoncé lundi la télévision nord-coréenne et les médias officiels chinois.

La Chine est le seul grand allié de la Corée du Nord et cette visite interviendra environ quatre mois après l’échec du sommet de Hanoï, fin février entre Donald Trump et le numéro un nord-coréen Kim Jong-un, sur la question du programme nucléaire militaire de Pyongyang.

—-

HUAWEI DIT AVOIR SOUS-ESTIMÉ L’IMPACT DES SANCTIONS AMÉRICAINES

HONG KONG - Huawei s’attend à pâtir davantage que prévu des sanctions américaines, le géant des télécoms chinois anticipant désormais une légère baisse de son chiffre d’affaires cette année, à environ 100 milliards de dollars, contre un objectif initial de 125 milliards, a déclaré lundi Ren Zhengfei, le fondateur et directeur général du groupe.

C’est la première fois que Huawei évalue l’impact de la décision de Washington qui l’empêche de se fournir en composants et technologies d’origine américaine. Jusqu’ici Huawei en minimisait les conséquences, affirmant que le groupe était autosuffisant sur le plan technologique.

Huawei voit également ses ventes s’établir à 100 milliards de dollars en 2020 avant une reprise en 2021.

—-

GB-HANCOCK SOUTIENT BORIS JOHNSON POUR LA TÊTE DES TORIES

LONDRES - Boris Johnson a reçu un soutien à sa candidature à la succession de Theresa May à la tête du Parti conservateur, en la personne d’un de ses rivaux, le ministre de la Santé pour qui l’ex-maire de Londres est désormais le mieux à même de diriger les Tories.

Au premier tour, l’ancien ministre des Affaires étrangères a viré largement en tête avec 114 voix. Il a devancé ainsi de 71 voix son plus proche adversaire, l’actuel chef de la diplomatie Jeremy Hunt (43 voix).

Le deuxième tour est prévu mardi et le résultat sera connu aux alentours de 17h00 GMT. Tout candidat qui obtiendra 32 voix ou moins sera éliminé. Si tous les candidats obtiennent plus de 32 voix, celui qui en aura eu le moins sera éliminé.

—-

PARIS, BERLIN ET MADRID S’ENGAGENT SUR LEUR FUTUR AVION DE COMBAT

LE BOURGET, Seine-Saint-Denis - La France, l’Allemagne et l’Espagne ont signé lundi un accord cadre de coopération pour développer le système de combat aérien qui doit remplacer les Rafale et Eurofighter à l’horizon 2040.

Paris et Berlin prévoient de dégager 150 millions d’euros d’ici fin 2019 et au total 4 milliards d’ici 2025, dont 2,5 milliards pour la France, selon le ministère des Armées. La participation industrielle et financière de l’Espagne n’est pas encore fixée.

Airbus et Dassault Aviation, qui pilotent le projet de “système de combat aérien du futur” (SCAF) comprenant un chasseur, des drones et un “Air Combat Cloud”, ont signé un accord industriel et remis des offres conjointes pour lancer la première phase de construction des démonstrateurs. L’objectif est d’effectuer un premier vol réel d’ici à 2026.

Avant la signature de l’accord courant jusqu’en 2030 par les ministres de la Défense, Florence Parly, Ursula von der Leyen et Margarita Robles, Emmanuel Macron a dévoilé la maquette du futur chasseur au Salon aéronautique du Bourget.

—-

PAS DE PRIMAIRE LAREM A PARIS POUR LES MUNICIPALES-BERGÉ

PARIS - Une porte-parole de La République en marche (LaRem), Aurore Bergé, a repoussé lundi toute idée de changement des règles de désignation du candidat pour les élections municipales à Paris, objet de désaccords entre prétendants.

Dans une tribune publiée dans Le Journal du dimanche, quatre des six compétiteurs - Cédric Villani, Anne Lebreton, Hugues Renson et Mounir Mahjoubi - ont réclamé la tenue d’une “consultation citoyenne” qui servirait à désigner le poulain du parti présidentiel dans la capitale.

Un processus différent de celui annoncé, qui prévoit un “grand oral” devant la Commission nationale d’investiture (CNI) le 9 juillet, avec proclamation du nom du vainqueur le lendemain. Les concurrents de Benjamin Griveaux redoutent que cette procédure ne favorise l’ancien porte-parole du gouvernement, considéré comme proche d’Emmanuel Macron.

—-

BLANQUER JUGE “INCOMPRÉHENSIBLE” UNE GRÈVE LE JOUR DU BAC

PARIS - Le ministre de l’Education nationale a jugé “incompréhensible” lundi l’appel à la grève contre ses réformes, le jour des épreuves inaugurales du baccalauréat, et assuré que la session se déroulerait normalement.

Plusieurs syndicats d’enseignants ont déposé un préavis de grève pour marquer leur opposition à la réforme du bac prévue en 2021 et à la loi pour “une école de la confiance” qui prévoit notamment des regroupements de classes d’un collège et d’une ou plusieurs écoles dans le cadre d’établissements “des savoirs fondamentaux”, mesure vivement contestée.

Selon le ministère de l’Education nationale, la moyenne pondérée d’enseignants en grève était de 5,40% à la mi-journée dans le second degré et de 0,53% dans le premier degré. La moyenne générale pondérée de grévistes était de 2,54%.

Plus de 743.500 lycéens planchent ce lundi sur l’épreuve de philosophie. Les élèves de première passent pour leur part les épreuves écrites de français.

—-

RÉFORME DE L’ASSURANCE CHÔMAGE SOUS LE FEU DES CRITIQUES

PARIS - Le gouvernement doit présenter mardi son plan de réforme de l’assurance chômage, décrié tant par les syndicats que par le patronat, dont le but est d’économiser 1 à 1,3 milliard d’euros d’économies par an pendant trois ans.

La réforme devrait être mise en oeuvre par une série de décrets qui seront publiés pendant l’été.

Les mesures qui seront annoncées mardi doivent aussi permettre d’accélérer le désendettement de l’Unédic, l’organisme chargé de la gestion de l’assurance chômage, dont la dette devrait culminer à 37,6 milliards d’euros en 2020.

Le plan s’attaque également à certaines règles considérées par le gouvernement comme encourageant les abus.

Parmi les mesures qui ont filtré dans la presse, figurent la dégressivité des allocations des cadres, le durcissement des conditions du droit à indemnisation, le rechargement des droits rendu plus difficile ou encore la révision des règles permettant de cumuler un emploi et le chômage.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below