June 17, 2019 / 5:04 AM / 6 months ago

BOURSE-Les valeurs à suivre à Paris et en Europe (actualisé)

 (Actualisé avec Babcock)
    * Variation des futures sur indice CAC 40         
    * Variation des futures sur indice Stoxx 600          
    * Valeurs qui se traitent ex-dividende         
    * Le point sur les marchés européens        

    PARIS, 17 juin (Reuters) - Les valeurs à suivre lundi à la
Bourse de Paris et en Europe :
    
    * DEUTSCHE LUFTHANSA           a annoncé dimanche soir une
révision à la baisse de sa prévision de bénéfice annuel,
évoquant la concurrence des compagnies low cost sur les prix. La
compagnie aérienne prévoit un bénéfice d'exploitation ajusté
part du groupe de 2,0 à 2,4 milliards d'euros en 2019 - et non
plus de 2,4 à 3 milliards d'euros - et une marge opérationnelle
de 5,5% à 6,5% au lieu de 6,5% à 8%. L'action est indiquée en
baisse de plus de 6% en avant-Bourse.             
    
    * DEUTSCHE BANK            prévoit de réorganiser ses
activités de trading en créant une "structure de défaisance"
("bad bank") pour détenir des dizaines de milliards d'euros
d'actifs et en réduisant ou en fermant ses activités aux
Etats-Unis de négoce et d'actions, a rapporté dimanche le
Financial Times. L'action de la banque allemande est attendue en
hausse de plus de 2% à l'ouverture.             
    
    * H&M          - L'action est indiquée en hausse de 2% à 3%
en avant-Bourse, le groupe suédois de prêt-à-porter ayant
annoncé une hausse de 6% des ventes à périmètre comparable et en
devises locales durant le deuxième trimestre, conforme aux
attentes. 
    
    * RENAULT           - Nissan          envisage d'attribuer à
Renault plusieurs sièges au sein des comités prévus dans le
cadre de la restructuration de sa gouvernance pour répondre au
mécontentement exprimé par son partenaire français, a-t-on
appris de source au fait du dossier.             
    
    * AIRBUS          a cherché vendredi à susciter l'attente
concernant une nouvelle version, à plus longue portée, de son
monocouloir A321neo et laissé entendre qu'il pourrait engranger
de nouvelles commandes pour l'A330neo lors du salon du Bourget,
qui ouvre ses portes ce lundi.             
    
    * CONTINENTAL           est indiqué en baisse de 2,2% après
un abaissement de la recommandation de JPMorgan. 
    
    * ABN AMRO           - Le directeur général Kees van
Dijkhuizen quittera la banque à l'expiration de son mandat en
avril. La banque avait été renflouée par l'Etat néerlandais en
2008 et s'est recentrée sur son marché local, supprimant des
milliers d'emplois dans la foulée. Elle a été reprivatisée en
2015 mais l'Etat détient encore 56% du capital. 
     
    * KERING           a annoncé la mise en œuvre de la seconde
tranche de son programme de rachat d'actions qui porte sur un
volume maximal de 658.000 actions, soit environ 0,5% du capital
social.
    
    * EDF          a annoncé lundi l'émission d'actions
nouvelles au titre du versement du dividende au prix unitaire de
11,10 euros. Le communiqué: reut.rs/2KTlRZa
 
    
    * SAINT-GOBAIN           a indiqué vendredi avoir annulé 6
millions d'actions, portant le nombre total d'actions composant
son capital à 546,6 millions d'actions.
    
    * EURONEXT          - La Caisse des dépôts a annoncé
vendredi se renforcer au capital de l'opérateur de marché en
achetant des actions détenues par ABN AMRO           et SOCIÉTÉ
GÉNÉRALE          , portant sa participation à 8% à l'issue de
l'opération. 
    
    * CASINO           - Grupo Pão de Açúcar (GPA)           ,
le distributeur alimentaire brésilien contrôlé par le français,
a déclaré vendredi avoir cédé sa participation dans Via Varejo
           pour 2,3 milliards de reais (525 millions d'euros
environ).             
    
    * MANUTAN           a annoncé vendredi l'acquisition de la
société Kruizinga, qui réalise un chiffre d'affaires de 25
millions d'euros.
    
    * RECYLEX           a annoncé lundi que sa filiale allemande
avait besoin d'un refinancement plus important, de l'ordre de
44,4 millions d'euros en 2019 contre 27 millions estimés
initialement, en raison d'une dégradation significative liées
aux conditions commerciales et à des difficultés techniques. 
    
    * BABCOCK         - Le groupe britannique de services
d'ingénierie a confirmé lundi qu'il avait rejeté fin janvier une
offre de son concurrent SERCO GROUP         et précisé qu'aucune
proposition nouvelle n'avait ensuite été soumise.
    
    
    L'AGENDA ÉCONOMIQUE DU JOUR:             
0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below