June 13, 2019 / 4:49 PM / 5 months ago

Barnes & Noble-Un actionnaire juge l'offre d'Elliott trop faible

13 juin (Reuters) - Richard Schottenfeld, l’un des dix principaux actionnaires de Barnes & Noble, a estimé jeudi que l’offre du fonds Elliott Management sous-évaluait la chaîne de librairies et qu’il pourrait discuter avec le conseil d’administration de la vente du groupe.

L’entreprise new-yorkaise, confrontée depuis des années à une baisse de ses ventes face à la concurrence de distributeurs en ligne comme Amazon.com, a annoncé la semaine dernière son rachat par Elliott pour 683 millions de dollars (606 millions d’euros), dette incluse.

Des médias ont depuis rapporté que le groupe de distribution de livres Readerlink envisageait également de faire une offre pour la société, supérieure à celle de 6,50 dollars par action conclue avec Elliott.

Richard Schottenfeld, dont la participation dans Barnes & Noble s’élevait à 3,4% au 7 juin, est l’un de ses dix principaux actionnaires de l’entreprise. Il a également exhorté la direction de la société à réévaluer toutes les offres et à considérer la plus élevée.

Selon les termes de l’accord entre Barnes & Noble et Elliott, le fonds aura droit à une contrepartie pouvant atteindre quatre millions de dollars si la société passe un accord avec une tierce partie avant jeudi à minuit.

Barnes & Noble n’a pas souhaité s’exprimer. (Nivedita Balu à Bangalore Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Marc Angrand)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below