June 9, 2019 / 5:46 PM / in 3 months

Renault menace Nissan de bloquer la réforme de la gouvernance-FT

PARIS, 9 juin (Reuters) - Renault a informé son partenaire japonais Nissan qu'il avait l'intention de bloquer la réforme de sa gouvernance, au risque d'envenimer encore un peu plus les relations dégradées entre les deux partenaires de l'alliance, écrit dimanche le Financial Times sur son site internet on.ft.com/2KBFkgJ.

Cette décision - annoncée dans une lettre du président de Renault Jean-Dominique Senard adressée samedi au directeur général de Nissan, Hirito Saikawa - marque un brutal changement de stratégie de la part du constructeur français, ajoute le quotidien financier.

Cette lettre est envoyée deux semaines avant l’assemblée générale de Nissan, où le groupe japonais prévoit de faire approuver par ses actionnaires cette réforme de la gouvernance, qui passe notamment par la création de trois comités portant sur les nominations, les rémunérations et l’audit.

Dans cette lettre, Jean-Dominique Senard déclare que Renault, en sa qualité d’actionnaire à 43% de Nissan, entend s’abstenir lors de ce vote, ce qui bloquerait son adoption puisque cette réforme doit obtenir la majorité des deux tiers pour être approuvée, ajoute le FT, qui cite des sources ayant eu connaissance du courrier.

NOTE: Ces informations n’ont pas été vérifiées par Reuters, qui ne garantit pas leur exactitude.

Bureau de Paris, Jean-Michel Bélot pour le service français, édité par Jean-Stéphane Brosse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below