June 6, 2019 / 3:12 PM / 5 months ago

LEAD 1-La BCE repousse encore sa première hausse de taux

* Les taux à leur niveau actuel jusqu’à la fin du S1 2020

* Le meilleur taux des TLTRO à 10 pb au dessus du taux de dépôt

* Les prévisions de croissance pour 2020 et 2021 abaissées

* (Actualisé avec conférence de presse de Draghi, précisions, commentaires d’analystes)

par Balazs Koranyi et Francesco Canepa

VILNIUS, 6 juin (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) a de nouveau repoussé jeudi l’horizon du premier relèvement de ses taux directeurs depuis la crise financière et dit qu’elle pourrait continuer de rémunérer les banques qui prêtent aux entreprises et aux ménages dans un contexte de dégradation des perspectives de croissance.

Le président Mario Draghi a dit que le Conseil des gouverneurs avait débattu de la disposition de l’institution à se tenir prête à agir en cas de “contingences défavorables” et que plusieurs de ses membres avaient évoqué la possibilité de nouvelles baisses de taux ou d’un redémarrage du programme d’achats d’actifs.

Ces mesures interviennent dans le contexte d’un conflit commercial entre les Etats-Unis et la Chine qui pèse sur l’économie mondiale et en particulier sur les pays de la zone euro les plus tournés vers l’exportation comme l’Allemagne.

Lors de la conférence de presse qui a suivi la réunion du Conseil des gouverneurs, Mario Draghi a dit que les décisions avaient été prises à l’unanimité.

Confrontée à une dégradation rapide des anticipations d’inflation, la BCE s’est engagée à maintenir ses taux d’intérêt à leurs plus bas records actuels au moins jusqu’à la fin du premier semestre 2020, alors que cet horizon se limitait à la fin de cette année en mars dernier.

Pour justifier cette décision, Mario Draghi a expliqué que les risques pesant sur l’économie de la zone euro étaient orientés à la baisse.

“L’incertitude concernant les négociations sur le Brexit et l’incertitude sur les vulnérabilités de certains pays émergents, qui sont importantes, et plus généralement l’incertitude sur la croissance du commerce mondial, se sont prolongées au-delà de ce que nous pensions en mars et c’est la raison pour laquelle nous avons rallongé l’horizon de la trajectoire future de la politique monétaire”, a-t-il dit.

Les prévisions de croissance de la BCE pour la zone euro ont été revues en hausse à 1,2% pour cette année mais en baisse à 1,4% pour 2020 comme pour 2021. Les prévisions d’inflation ont aussi été révisées à l’occasion de ce Conseil des gouverneurs, le premier auquel Philip Lane participait en tant que chef économiste de l’institution.

La BCE prévoit désormais une hausse de 1,3% des prix cette année, contre 1,2% anticipé en mars, puis de 1,4% en 2020 (contre 1,5%) et 1,6% en 2021, cette dernière prévision étant inchangée.

La BCE vise un objectif d’inflation proche mais inférieur à 2% l’an, qu’elle n’est pas parvenue à atteindre depuis 2013 et qu’elle devrait continuer de manquer dans les prochaines années.

MODALITÉS DES TLTRO

La BCE a aussi annoncé qu’elle permettrait aux banques dépassant leurs objectifs de production de crédit de se refinancer auprès d’elle à des taux supérieurs de 10 points de base au taux de la facilité de dépôt, fixé à -0,40%, dans le cadre de nouvelles opérations de refinancement à long terme ciblées (TLTRO-III).

“Pour les banques dont les prêts nets éligibles dépassent une valeur de référence, le taux appliqué aux TLTRO III sera plus bas et pourra être aussi bas que le taux d’intérêt moyen de la facilité de dépôt sur la durée de l’opération, majoré de 10 points de base”, explique en effet la banque centrale.

L’incertitude omniprésente qui grippe les échanges commerciaux internationaux a poussé les grandes banques centrales à renoncer à la normalisation de leur politique monétaire et à envisager de nouveaux assouplissements monétaires.

Mais Mario Draghi, dont le mandat arrive à échéance au 31 octobre, est conscient que ses marges de manoeuvre sont réduites après des années de stimulation monétaire massive avec des taux d’intérêt ultra-bas voire négatifs et quelque 2.600 milliards de dollars d’achats d’actifs.

Les économistes interrogés par Reuters s’attendent à ce que les taux restent inchangés et ne prévoient une première hausse de taux qu’en 2021. Ils anticipent aussi que la prochaine initiative de la BCE ira dans le sens d’un assouplissement plutôt que d’un resserrement.

“Avec des taux déjà à zéro et aucun levier budgétaire à activer, les options sont assez limitées. Rouvrir les vannes de l’assouplissement quantitatif à la fin de l’année constitue un scénario de plus en plus probable”, a dit Nancy Curtin, responsable des investissements chez Close Brothers Asset Management.

RISQUES

La BCE doit faire face aussi bien au risque d’une escalade des tensions commerciales, à l’éventualité d’un nouveau conflit entre Rome et la Commission européenne sur les finances publiques italiennes, qu’à une industrie allemande à la peine, aux turbulences sur les marchés financiers et à la menace d’un Brexit sans accord.

Pour ne rien arranger, les anticipations d’inflation, que la BCE surveille étroitement, se dégradent rapidement au risque d’un désancrage qui entretiendrait la faiblesse de la croissance des prix. Mario Draghi a dit que la probabilité de déflation était nulle mais il a concédé qu’il y avait une faible probabilité de récession au sein de la zone euro.

Les anticipations d’inflation à 5 ans dans 5 ans , la mesure privilégiée des anticipations d’inflation à long terme par la BCE, sont tombées au plus bas depuis 2016 et les cours à terme du marché monétaire correspondent à une probabilité de 70% d’une baisse de taux de 10 points de base d’ici la fin de cette année.

“Soyons clair, un nouveau changement de la communication avancée est un pas supplémentaire pour aligner la communication de la BCE sur les anticipations de marché, pas l’inverse”, a commenté Carsten Brzeski, économiste chez ING.

Marc Angrand et Marc Joanny pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below