June 5, 2019 / 11:10 AM / 6 months ago

Hongrie-Orban veut renforcer son contrôle sur l'Académie des sciences

BUDAPEST, 5 juin (Reuters) - Le gouvernement hongrois a présenté mercredi au Parlement un projet de loi qui vise à renforcer son contrôle sur l’Académie des sciences (MTA), ignorant les critiques des scientifiques et des chercheurs qui dénoncent une volonté de mainmise politique sur cette prestigieuse institution vieille de près de deux siècles.

Depuis son retour au pouvoir en 2010, le Premier ministre Viktor Orban a multiplié les mesures pour limiter l’indépendance de nombreuses institutions, visant notamment la justice, les médias et les universités, ce qui a suscité les inquiétudes de l’Union européenne.

Le projet de loi crée un conseil en partie contrôlé par le gouvernement qui gérerait les deux tiers des fonds de la MTA et déciderait donc de l’avenir des instituts de recherche.

Ce conseil, qui comprendra onze membres, sera présidé par le ministre de l’Innovation et de la Technologie Laszlo Palkovics. Il définira les domaines de recherche qui devront bénéficier d’un financement et contrôlera l’utilisation des fonds. Les membres seraient nommés par le Premier ministre sur la recommandation du ministre.

Les instituts de recherche seront, eux, dirigés par un groupe de 13 membres, dont six membres représentant le gouvernement et six membres de l’Académie. Son président sera nommé par le Premier ministre.

Dimanche, plusieurs milliers de Hongrois ont manifesté dans le centre de Budapest pour dénoncer cette réforme.

Krisztina Than; Guy Kerivel pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below