June 3, 2019 / 5:10 PM / 5 months ago

BOURSE-Alphabet chute dans la crainte d'une enquête US sur Google

3 juin (Reuters) - Alphabet a perdu jusqu’à 7% à Wall Street lundi en réaction à des informations selon lesquelles le département américain de la justice pourrait ouvrir une enquête antitrust contre Google, sa principale filiale.

Le titre cède 6,98% à 1.029,24 dollars vers 17h05 GMT après avoir reculé jusqu’à 1.027,03.

Hors publications de résultats, il s’agit de la plus forte baisse subie par Google et sa maison mère depuis avril 2011 à Wall Street, et elle a retranché jusqu’à 54 milliards de dollars (48 milliards d’euros) à la capitalisation boursière du groupe.

Facebook et Amazon.com cèdent pour leur part autour de 3%, également dans la crainte d’un durcissement de la réglementation.

Ces trois groupes sont dans le viseur de l’administration Trump, qui accuse les réseaux sociaux et Google de limiter l’expression conservatrice sur leurs plates-formes et ne pardonne pas au fondateur d’Amazon, Jeff Bezos, d’être aussi le propriétaire du quotidien Washington Post.

Le Washington Post, précisément, a révélé samedi que les autorités antitrust se sont partagées la supervision d’Amazon et d’Alphabet, plaçant le premier sous la surveillance de la Commission fédérale du Commerce (FTC) et le second sous celle du département de la Justice.

Le Wall Street Journal rapporte de son côté lundi que la FTC a aussi obtenu de superviser Facebook.

Pour Alphabet, l’éventualité d’une enquête antitrust vient s’ajouter à d’autres soucis après le net ralentissement du chiffre d’affaires du groupe au dernier trimestre, souligne Kevin Rippey, analyste chez Evercore ISI.

“Cela pourrait remettre en cause les perspectives d’expansion” du groupe, explique cet analyste qui a réduit de 50 dollars son objectif de cours pour le ramener à 1.200.

Justin Post, analyste de Bank of America Merrill Lynch, va encore plus loin en n’excluant pas un démantèlement.

Pour y parvenir, “le département de la Justice devrait engager une procédure et convaincre les juges que Google a entravé la concurrence”, indique-t-il dans une note. “Il est très rare de démanteler une entreprise mais il y a des précédents.”

Le moteur de recherche de Google, son site de vidéo YouTube, ses avis, cartes et autres services ont permis à l’ex-start-up de devenir en moins de 20 ans un géant mondial du numérique. (Akanksha Rana et Arjun Panchadar à Bangalore, Véronique Tison pour le service français, édité par Marc Angrand)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below