June 3, 2019 / 2:00 PM / 5 months ago

Wall Street sans grand changement en ouverture

3 juin (Reuters) - Wall Street variait peu lundi dans les premiers échanges, dans un climat d’aversion au risque face à une guerre commerciale qui va en s’amplifiant.

L’indice Dow Jones perd 12,18 points, soit 0,05%, à 24.802,86 et le Standard & Poor’s 500, plus large, cède 3,93 points ou 0,14% à 2.748,13 points.

Le Nasdaq Composite laissait 11,93 points, soit 0,16%, à 7.441,22 points à l’ouverture.

La fuite des investisseurs vers des actifs jugés plus sûrs que les actions a été plus notable sur les places asiatiques et européennes, les échanges acrimonieux entre Washington et Pékin étant allés bon train durant le week-end.

De surcroît, l’activité manufacturière s’est contractée dans la plupart des pays asiatiques et dans la zone euro le mois dernier, dernières retombées en date des tensions commerciales sino-américaines.

Conséquence de ces tensions commerciales sur fond de guerre des mots, le rendement de la note américaine à deux ans a subi sa plus forte perte en deux jours depuis la crise financière de 2008, reflétant l’opinion de plus en plus répandue que la Réserve fédérale abaissera les taux d’intérêt pour éviter une récession.

Il cédait 4,8 points de base à 1,8958%. Il a perdu 23 points de base au cours des deux dernières séances, sa plus forte perte en deux jours depuis la crise financière mondiale de 2008.

Une escalade du conflit commercial, avec une décision des Etats-Unis de taxer à 25% les 300 milliards de dollars (268 milliards d’euros) restants de produits qu’ils importent de Chine, pourrait déclencher une récession mondiale dans trois trimestres, relèvent les économistes de Morgan Stanley.

Le rendement de la note à 10 ans - 2,1176% - est inférieur à celui du bon à trois mois (2,3346%), une inversion de la courbe d’une ampleur sans précédent depuis 2007 et qui passe généralement pour le signe avant-coureur d’une récession.

Aux valeurs, Alphabet perd 5,4%, des sources ayant déclaré que la justice américaine se préparait à ouvrir une enquête sur le comportement du géant d’internet en matière de concurrence.

L’indice des financières, en principe très sensibles aux variations des taux monétaires et obligataires, parvient à rester en territoire positif et gagne 0,14%.

Le concepteur de semi-conducteurs AMD gagne 5,7%, en réaction à l’annonce d’un partenariat avec le sud-coréen Samsung Electronics.

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

Wilfrid Exbrayat avec Medha Singh et Amy Caren Daniel, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below