June 2, 2019 / 8:39 PM / 4 months ago

Une pièce des 737 MAX et NG pourrait présenter des défauts, selon la FAA

WASHINGTON, 2 juin (Reuters) - Une pièce des Boeing 737 MAX et NG pourrait présenter des défauts de fabrication, a fait savoir dimanche l’aviation civile américaine.

Selon la Federal Aviation Administration (FAA), 148 glissières de becs de bord d’attaque fabriquées par un sous-traitant pourraient être dans ce cas, ce qui concernerait 133 modèle NG et 179 MAX.

L’agence précise qu’une rupture complète de la pièce en question n’entraînerait pas d’accident, mais pourrait causer des dommages en vol. Les becs de bord d’attaque sont des panneaux mobiles situés à l’avant des ailes qui en augmente la portance et diminue la vitesse de décrochage, ce qui permet de raccourcir les décollages et les atterrissages.

Le 737 MAX a été immobilisé dans le monde entier en mars après l’accident d’un appareil des Ethiopian Airlines et celui d’un avion de Lion Air quatre mois plus tôt. Les deux catastrophes ont fait 346 morts.

David Shepardson, Jean-Philippe Lefief pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below