May 31, 2019 / 2:44 AM / 3 months ago

Chine-Contraction plus forte qu'attendu de l'activité manufacturière

PEKIN, 31 mai (Reuters) - L’activité dans le secteur manufacturier chinois s’est contractée en mai après deux mois de faible croissance, accentuant la pression sur Pékin pour mettre en oeuvre des mesures supplémentaires de soutien à l’économie chinoise dans un contexte d’escalade des tensions commerciales avec Washington.

Les statistiques officielles publiées vendredi pourraient attiser les inquiétudes autour du risque d’une récession mondiale et pousser les banques centrales à adopter des politiques monétaires accommodantes, alors que d’autres données publiées ce mois-ci ont mis en exergue un coup de frein sur la consommation et la production en Chine.

L’indice PMI manufacturier officiel est tombé en mai à 49,4 après 50,1 le mois précédent, sous le seuil de 50 qui sépare expansion et contraction de l’activité, montrent les résultats des enquêtes réalisées par les pouvoirs publics auprès des directeurs d’achats.

Les analystes interrogés par Reuters anticipaient un indice PMI de 49,9, soit une contraction moins forte.

D’après les données du Bureau national de la statistique, la croissance de la production industrielle a ralenti tandis que les nouvelles commandes ont chuté pour la première fois en quatre mois.

Quant aux commandes à l’exportation, elles ont confirmé leur déclin pour un douzième mois consécutif, avec un sous-indice marquant un net recul pour s’établir à 46,5 contre 49,2 en avril.

Cette chute des exportations “particulièrement marquée suggère que les récents droits de douane mis en place par Trump pourraient avoir déjà nui à la demande étrangère”, a déclaré Julian Evans-Pritchard, économiste chez Capital Economics.

Si les exportateurs chinois ressentent l’effet des tensions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis, les données publiées vendredi montrent que les importations se sont contractées davantage elles aussi, soulignant le ralentissement de la demande intérieure malgré les nombreuses mesures de soutien engagées par Pékin dès l’année dernière.

Un regain des tensions commerciales entre Washington et Pékin est survenu après que Donald Trump a décidé au début du mois de relever à 25% les droits de douane imposés sur plus de 200 milliards de dollars de produits chinois, provoquant des mesures de rétorsion de Pékin.

Le président américain, dénonçant une marche arrière de la Chine sur ses engagements, menace de percevoir des taxes sur la totalité des produits chinois importés aux Etats-Unis. (Yawen Chen et Ryan Woo; Jean Terzian pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below