May 30, 2019 / 9:28 PM / 2 months ago

Uber-Perte trimestrielle d'$1 md, conforme aux attentes

SAN FRANCISCO/BANGALORE, 30 mai (Reuters) - Uber Technologies a publié jeudi une perte d’un milliard de dollars et une hausse de 20% de son chiffre d’affaires à l’occasion de sa première publication de résultats trimestriels depuis son introduction en Bourse au début du mois, des chiffres qui s’avèrent en ligne avec les prévisions données par le groupe de services de transport.

Le chiffre d’affaires du premier trimestre clos fin mars s’élève à 3,1 milliards de dollars, en haut de la fourchette de prévision d’Uber pour le trimestre, et la perte d’un milliard de dollars est conforme à l’estimation de la firme (entre 1,0 et 1,1 milliard).

Le directeur financier d’Uber, Nelson Chain, a indiqué que le groupe avait commencé à voir “des prix moins agressifs” de la part de ses concurrents.

L’action Uber gagnait 2,6% dans les transactions électroniques après la clôture.

Alors que la valeur a perdu plus de 10% par rapport à son cours d’introduction en Bourse de 45 dollars, le PDG d’Uber, Dara Khosrowshahi, doit convaincre les investisseurs que son groupe peut être rentable sur toutes ses activités - des services de conduite à la livraison de repas - dans un contexte concurrentiel accru.

Les résultats publiés jeudi par Uber sont conformes aux objectifs de la société nouvellement cotée, ce qui devrait rassurer certains investisseurs.

Les coûts ont augmenté de 35% sur le trimestre, le groupe ayant investi massivement pour son lancement en Bourse le 10 mai. Les réservations brutes - une mesure de la valeur totale des trajets avant les frais de chauffeur et autres dépenses - ont progressé de 34 % sur un an, pour atteindre 14,6 milliards de dollars.

Les réservations ressortent en hausse de 3,4 % par rapport au trimestre précédent, ce qui témoigne de la difficulté de recruter de nouveaux passagers sur des marchés saturés.

“Nous n’hésiterons pas à investir pour défendre notre position de marché mondiale”, a indiqué Nelson Chai.

Uber est la plus importante société de la Silicon Valley à s’être introduit en Bourse cette année dans un contexte de marché perturbé par un regain de tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine.

Le groupe fait aussi face à un durcissement de la réglementation dans plusieurs pays et à un conflit social avec ses chauffeurs sur les salaires.

Alexandria Sage à San Francisco et Arjun Panchadar à Bangalore, Blandine Hénault pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below