April 11, 2019 / 7:17 AM / 3 months ago

SAP veut doubler sa capitalisation boursière d'ici 2023

BERLIN, 11 avril (Reuters) - L’allemand SAP, numéro un européen des logiciels professionnels, veut doubler sa valeur en Bourse d’ici 2023 pour la porter entre 250 et 300 milliards d’euros, a déclaré son président du directoire, Bill McDermott, dans une interview publiée jeudi par le journal Frankfurter Allgemeine Zeitung.

“Si on se base sur la valeur de marché des fournisseurs exclusifs de services cloud, nous disposons dans notre portefeuille d’un potentiel de 90 milliards d’euros supplémentaires de valeur boursière”, dit Bill McDermott, en affirmant que la capitalisation boursière de SAP est passée de 45 milliards d’euros à son arrivée à la tête du groupe en 2010 à 140 milliards désormais.

“D’ici 2023, nous prévoyons de porter la capitalisation boursière entre 250 et 300 milliards d’euros”, ajoute-t-il.

Au cours de clôture de mercredi, SAP affichait la plus grande capitalisation des entreprises allemandes avec une valeur de 122,35 milliards d’euros.

Le groupe s’est lancé en janvier dans une restructuration qui devrait se traduire par 4.400 suppressions d’emplois, Bill McDermott souhaitant en faire une plate-forme numérique à destination des professionnels via l’informatique dématérialisée.

L’annonce de cette réorganisation a été suivie par une vague de départs parmi les dirigeants ou cadres du groupe.

Dans son interview au Frankfurter Allgemeine Zeitung, Bill McDermott déclare que cette restructuration va permettre à SAP de redéployer ses effectifs vers les activités en croissance, notamment celles liées à l’intelligence artificielle ou à l’internet des objets.

“En outre, nous plaçons chaque unité opérationnelle sous surveillance”, dit-il.

En termes de capitalisation boursière, SAP reste largement distancé par son grand rival américain Oracle, qui affiche une valeur de 184,45 milliards de dollars (163,43 milliards d’euros), sans parler des géants des services dématérialisés comme Microsoft (922 milliards de dollars).

Bill McDermott s’est engagé à tripler la taille des activités de SAP dans le “cloud” d’ici 2023 pour porter le chiffre d’affaires total du groupe à 35 milliards d’euros. (Caroline Copley Bertrand Boucey pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below