April 11, 2019 / 6:47 AM / in 3 months

LEAD 1-Sodexo-La croissance accélère au T2, objectifs confirmés

(Actualisé avec conférence téléphonique)

PARIS, 11 avril (Reuters) - Sodexo a fait état jeudi d’une croissance de son chiffre d’affaires semestriel supérieure aux attentes, avec une accélération au deuxième trimestre, et a confirmé ses objectifs tout en prévenant que sa marge d’exploitation devrait se situer cette année dans le bas de sa fourchette de prévision.

Le numéro deux mondial de la restauration collective et des services prépayés derrière le britannique Compass Group a vu cette marge se contracter au premier semestre de son exercice 2018-2019, comme prévu, sous l’effet de ses dépenses d’investissements.

Sodexo a enregistré un résultat net ajusté de 413 millions d’euros (+4,1%) au cours des six premiers mois de son exercice décalé, avec un résultat d’exploitation de 647 millions (+3,1%) et un chiffre d’affaires de 11.045 millions (+7,3%).

La croissance interne des ventes du groupe a atteint 3,1%, soit plus que les 2,7% attendus par un consensus réalisé par Infront Data, tandis que sa marge d’exploitation s’est établie à 5,9% contre 6,1% au premier semestre 2017-2018.

Sodexo a confirmé l’ensemble de ses objectifs financiers pour 2018-2019, le groupe visant une croissance interne de son chiffre d’affaires comprise entre 2% et 3% et une marge d’exploitation de 5,5% à 5,7%, hors effet de change (contre 5,5% en 2017-2018).

Son directeur général, Denis Machuel, a cependant précisé lors d’une conférence téléphonique que la croissance interne et la marge étaient respectivement attendues dans le haut et dans le bas des fourchettes visées.

Les objectifs du groupe à plus long terme incluent une croissance interne de ses ventes de plus de 3% en 2019-2020, avant un “retour durable” à une marge d’exploitation de plus de 6%.

Pour le deuxième semestre de l’exercice en cours, Sodexo prévoit “la poursuite de la croissance dans les économies en développement, même si la base de comparaison est élevée ; la sortie de quelques contrats ; et une amélioration en Amérique du Nord qui reste fragile”.

Les marges de son activité “services sur site” se sont repliées de 30 points de base au premier semestre en raison d’un “décalage entre les investissements immédiats dans la croissance et la montée en puissance progressive des gains d’efficacité”, mais aussi du renouvellement d’un important contrat pour les Marines américains réalisé avec une baisse de prix.

Denis Machuel a en outre indiqué que Sodexo s’était préparé de longue date au Brexit, ajoutant que la perspective d’éviter une sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne sans accord était une bonne nouvelle mais que les effets du processus, quelle qu’en soit l’issue, resteraient limités pour le groupe.

Le Brexit pourrait se traduire par des opportunités d’acquisitions, a également estimé le dirigeant, alors que le Royaume-Uni est le troisième marché de Sodexo.

Le communiqué :

bit.ly/2X4c1GO (Benjamin Mallet et Dominique Vidalon, édité par Bertrand Boucey)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below