April 10, 2019 / 2:37 PM / 2 months ago

Le FMI prône un soutien pour l'Allemagne, la Chine et d'autres

WASHINGTON, 10 avril (Reuters) - Le Fonds monétaire international (FMI) souligne que plusieurs pays, dont l’Allemagne, la Chine et l’Australie, risquaient de devoir mettre en oeuvre des mesures de soutien budgétaire en raison du risque d’un ralentissement plus sévère que prévu.

Le FMI a précisé qu’il se pourrait que ces pays, qui incluent aussi la Corée du Sud et le Japon, soient amenés à élaborer des plans de “soutien budgétaire limités et de qualité”.

Dans un rapport publié mercredi à l’occasion des assemblées générales de printemps du FMI et de la Banque mondiale à Washington, l’institution ajoute que tout programme de relance en Chine et au Japon devrait être accompagné d’un “plan de consolidation (budgétaire) crédible à moyen terme”.

En ce qui concerne l’Italie, le FMI s’attend à ce que son endettement augmente chaque année de 2019 à 2024 pour atteindre 138,5% du PIB à la fin de la période.

Il estime les besoins de financement de l’Etat italien à 24,7% du PIB en 2021, en vue de refinancer la dette et de combler un déficit budgétaire évalué à 3,5% du PIB.

Le gouvernement italien a relevé mardi ses objectifs de déficit budgétaire et de dette pour cette année et la suivante, tout en abaissant ceux de croissance, attestant des difficultés avec lesquelles la coalition populiste au pouvoir est aux prises. (Jason Lange, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below