April 10, 2019 / 1:46 PM / 2 months ago

LEAD 1-USA-Plus forte hausse de l'inflation en 14 mois, la tendance reste molle

(Actualisé avec des précisions, contexte)

WASHINGTON, 10 avril (Reuters) - Les prix à la consommation aux Etats-Unis ont enregistré leur plus forte hausse depuis 14 mois en mars mais l’inflation sous-jacente demeure faible dans un environnement de ralentissement de la croissance locale comme au niveau mondial.

L’indice des prix à la consommation a augmenté de 0,4% par rapport au mois précédent, avec la hausse des prix de l’alimentation, de l’essence et des loyers, selon des données publiées mercredi par le département du Travail.

Il s’agit de la plus forte hausse mensuelle depuis janvier 2018 et elle fait suite à une augmentation de 0,2% en février.

Sur un an, la hausse des prix à la consommation ressort à 1,9% après 1,5% en février, qui représentait un plus bas depuis septembre 2016.

Les économistes interrogés par Reuters tablaient sur une hausse de 0,3% de l’inflation par rapport au mois de février et de 1,8% sur un an.

L’inflation reste discrète aux Etats-Unis avec une croissance salariale modérée en dépit d’un marché du travail tendu. Cet environnement d’inflation faible, couplé à un ralentissement de l’activité économique, vient justifier la décision prise par la Réserve fédérale en mars de suspendre son cycle de normalisation monétaire.

La Fed n’anticipe plus de hausse des taux cette année après les avoir relevés à quatre reprises en 2018.

Hors éléments volatils que sont l’alimentation et l’énergie, la hausse des prix resort à 0,1% le mois dernier comme en février. Sur un an, la hausse des prix hors éléments volatils s’établit à 2,0%, au plus bas depuis février 2018, après 2,1% en février.

La Fed, qui a un objectif d’inflation de 2%, suit l’évolution d’une autre mesure de l’inflation - l’indice des prix PCE de base à partir des dépenses de consommation - comme étalon de sa politique monétaire.

Cet indice PCE “core” a augmenté de 1,8% annuellement en janvier après un gain de 2,0% en décembre. Il avait atteint en mars 2018 l’objectif de la Fed pour la première fois depuis avril 2012.

Les indices PCE de février et de mars seront publiés le 29 avril, un retard dû à la fermeture partielle (“shutdown”) des administrations fédérales pendant 35 jours.

Les prix de l’énergie ont augmenté de 3,5% en mars, représentant 60% environ de la hausse des prix de mars, après un gain de 0,4% en février. Les prix de l’essence ont bondi de 6,5% après +1,5% en février.

Les prix des produits alimentaires ont augmenté de 0,3% en mars après un recul de 0,2% en février.

Les prix dans la confection ont diminué de 1,9%, un recul d’une ampleur sans précédent depuis 1949, après deux mois consécutifs de hausse.

Tableau:

Lucia Mutikani, Marc Joanny et Wilfrid Exbrayat pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below