April 5, 2019 / 2:20 PM / 3 months ago

UE et Chine divergent sur le commerce et les droits de l'homme

BRUXELLES, 5 avril (Reuters) - Des divergences de fond sur le commerce, l’investissement et les droits des minorités empêchent la Chine et l’Union européenne (UE) de se mettre d’accord sur une déclaration commune au terme d’un sommet prévu la semaine prochaine, ont déclaré vendredi plusieurs sources de Bruxelles, un mauvais point pour des Européens qui veulent voir le marché chinois s’ouvrir.

Les chefs d’Etat et de gouvernement de l’UE, redoutant de voir la Chine s’assurer des positions de force dans des secteurs stratégiques, ont convenu le mois dernier de faire montre de fermeté face à un pays peu porté sur la réciprocité.

La tradition diplomatique veut que des communiqués communs soient publiés au terme de sommets bilatéraux à haut niveau pour officialiser ce qui a été dit.

Donald Tusk, le président du Conseil européen, a recommandé de rejeter le communiqué en l’état, selon une source de l’UE, la Chine n’ayant pas répondu aux espoirs européens d’ouverture de ses marchés ou d’un engagement sérieux dans la réforme des règles du commerce international.

Selon un premier brouillon présenté par l’UE et dont Reuters a pris connaissance, la Chine serait tenue de mener à bonne fin des négociations sur un pacte d’investissement et de lever des barrières commerciales que Bruxelles juge abusives.

L’UE veut également montrer aux Américains que le conflit n’est pas le seul moyen de pousser la Chine à plus de libéralité.

Les responsables chinois ont toutefois modifié voire supprimé plusieurs de ces mentions, ont noté des diplomates de l’UE, au risque que la rencontre entre le Premier ministre chinois Li Keqiang, le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker et Donald Tusk se solde par l’absence remarquée d’un communiqué.

Des délégués français, allemands et britanniques ont dit qu’ils ne pouvaient donner leur blanc-seing au texte modifié par les Chinois, a déclaré un haut fonctionnaire européen.

D’autant que d’autres points font débat : les Européens veulent par exemple que la Chine s’engage contre les cyberattaques et pour un meilleur respect des droits religieux de la minorité ouïghoure mais ça se révèle très délicat, font valoir les diplomates.

“Nous voulions dire précisément dans quelles conditions nous voulons travailler avec la Chine et non produire un communiqué dépourvu de sens”, a observé un haut fonctionnaire de l’UE.

Un autre a dit qu’il n’y aurait pas de communiqué si la Chine ne change pas de position.

Le ministère des Affaires étrangères de la Chine n’était pas disponible dans l’immédiat. Le secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères Wang Chao a dit cette semaine à la presse que les deux parties s’employaient à dégager un consensus. Les négociations entre les deux parties se poursuivront jusqu’à mardi.

L’UE est exaspérée de la lenteur avec laquelle la Chine ouvre son marché aux entreprises étrangères, voit d’un mauvais oeil une multiplication des OPA chinoises dans des secteurs économiques vitaux et a le sentiment que la Chine n’est pas vraiment partisane du libre-échange.

L’UE est le premier partenaire commercial de la Chine et elle-même est le second marché des biens et services européens, après les Etats-Unis.

Les barrières à l’entrée de la Chine sont plus hautes que celles de l’UE dans la quasi totalité des secteurs économiques, selon le consultant Rhodium Group et le Mercator Institute for China Studies.

Cela étant, les relations entre Bruxelles et Pékin ont survécu à de précédentes prises de bec, notamment en 2016 et en 2017; des divergences tenant déjà au commerce et aussi à la Mer de Chine méridionale avaient eu pour résultat qu’il n’y avait pas eu de communiqué. (Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Blandine Hénault)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below