April 4, 2019 / 8:08 AM / 8 months ago

EDF-Le Maire évoque un probable report de l'EPR de Flamanville

PARIS, 4 avril (Reuters) - La mise en service du réacteur nucléaire EPR de Flamanville (Manche) n’interviendra probablement pas avant le début de l’année 2020, a déclaré jeudi le ministre de l’Economie Bruno Le Maire, laissant entendre que le projet va subir un nouveau retard.

Selon le dernier calendrier en date, fourni par EDF , en juillet 2018 et confirmé en début de l’année, le chargement du combustible du réacteur est prévu au quatrième trimestre 2019 tandis que son raccordement au réseau et son fonctionnement à pleine puissance (1.650 mégawatts) doivent intervenir aux premier et deuxième trimestre 2020 respectivement.

Interrogé jeudi par BFM TV sur la date de mise en service du réacteur, Bruno Le Maire a déclaré : “C’est au président d’EDF de nous le dire.”

“Je peux vous dire en tout cas que ce ne sera pas à la date de la rentrée 2019 qui avait été prévue, ce ne sera pas septembre-octobre 2019, ce sera plus tard, probablement au début de l’année 2020, mais je ne veux pas m’engager là-dessus”, a ajouté le ministre de l’Economie.

L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) avait déjà prévenu fin janvier que l’éventuelle reprise de soudures de l’EPR difficilement accessibles se traduirait par un nouveau retard dans le démarrage du réacteur de Flamanville.

L’autorité a prévu de se prononcer au mois de mai sur la démarche retenue par EDF pour régler ce problème, à la suite de quoi le groupe fera le point sur le calendrier et le coût de l’EPR de Flamanville, revu à la hausse de 10,5 à 10,9 milliards d’euros à l’été 2018.

Jeudi, le groupe a cependant réitéré que ses équipes étaient pleinement mobilisées pour réaliser le chargement du combustible au quatrième trimestre 2019.

Des difficultés sur le chantier de Flamanville et dans la fourniture de certains équipements ont contraint à de multiples reprises EDF à revoir le planning du projet et à relever son coût.

Annoncé à trois milliards d’euros lors de la présentation du projet, en 2004, l’EPR de Flamanville devait initialement entrer en service en 2012. (Benjamin Mallet et Simon Carraud, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below