April 3, 2019 / 10:32 AM / in 2 months

L'ESMA lance des tests de résistance des chambres de compensation

LONDRES, 3 avril (Reuters) - L’Autorité européenne des marchés financiers (ESMA) a lancé mercredi sa troisième série de tests de résistance des chambres de compensation en précisant y ajouter une nouvelle composante et en expliquant que les chambres britanniques en seraient exclues en cas de sortie sans accord du Royaume-Uni de l’Union.

Les tests viseront désormais à évaluer entre autres l’impact des coûts de liquidation d’importantes positions sur des contrats financiers dans le cadre d’une simulation de crise, a-t-elle expliqué.

Cette composante s’ajoute à celles portant sur les risques de crédit et de liquidité déjà utilisées dans les tests précédents.

"L'exercice couvrira toutes les contreparties centrales (CCP) de l'UE, y compris les trois CCP britanniques, à moins qu'un Brexit sans accord ait lieu", a-t-elle ajouté dans un communiqué here

Huw Jones; Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below