March 31, 2019 / 1:45 AM / 4 months ago

Chine/Indicateurs-Rebond inattendu du PMI manufacturier officiel en mars

PEKIN, 31 mars (Reuters) - Principaux indicateurs économiques chinois publiés depuis le début du mois :

*LE PMI MANUFACTURIER OFFICIEL AU-DESSUS DES ATTENTES EN MARS

31 mars - La croissance du secteur manufacturier chinois s’est redressée de manière inattendue en mars, pour la première fois depuis quatre mois, ce qui suggère que les mesures de soutien à l’activité annoncées ces derniers mois par Pékin pourraient commencer à porter leurs fruits.

L’indice PMI manufacturier officiel s’est établi à 50,5 en mars, juste au-dessus du seuil qui sépare contraction et expansion de l’activité, montrent les résultats publiés dimanche des enquêtes réalisées par les pouvoirs publics chinois auprès des directeurs d’achats.

Les analystes interrogés par Reuters anticipaient un indice de 49,5, en légère hausse par rapport à février.

Pour le secteur des services, qui représente plus de la moitié de l’économie chinoise, l’indice officiel PMI a rebondi en mars pour s’établir à 54,8 contre 54,3 le mois précédent.

L’indice composite, qui regroupe à la fois les services et l’industrie, est ressorti à 54 en mars, contre 52,4 en février.

* LES PRIX IMMOBILIERS EN HAUSSE DE 0,5% EN FÉVRIER

15 mars - La croissance des prix de l’immobilier neuf en Chine est revenue en février à son rythme le plus faible depuis dix mois, montrent les statistiques officielles publiées vendredi, un nouveau signe de dégradation de la demande sur fond de ralentissement de l’économie.

Les prix moyens relevés dans les 70 principales villes du pays ont augmenté de 0,5% le mois dernier après une hausse de 0,6% en janvier, selon le Bureau national de la statistique. Il s’agit du chiffre le plus faible enregistré depuis avril 2018 selon les calculs de Reuters.

En rythme annuel, les prix des logements neufs ont augmenté de 10,4% en février alors que leur hausse sur un an était ressortie à 10,0% en janvier.

Les analystes estiment que l’évolution des prix immobiliers reste relativement saine et que leur ralentissement n’a pas encore atteint un niveau préoccupant en dépit des pressions à la baisse sur la demande.

* PLUS FORT RALENTISSEMENT DE LA PRODUCTION EN 17 ANS

14 mars - La production industrielle de la Chine a enregistré lors des deux premiers mois de l’année sa plus faible croissance en 17 ans, suggérant que le ralentissement de l’économie chinoise va se poursuivre malgré une série de mesures de soutien prises depuis l’année dernière par le gouvernement.

D’après les données du Bureau national de la statistique (BNS), la production industrielle a progressé de 5,3% en rythme annuel en janvier-février, soit à son rythme le plus faible depuis le début de l’année 2002.

Les économistes interrogés par Reuters anticipaient un ralentissement moins net (+5,5%) après une progression de 5,7% en décembre.

Le développé:

* LA DISTRIBUTION DE CRÉDIT EN FORTE BAISSE EN FÉVRIER

11 mars - Les banques chinoises ont distribué pour 885,8 milliards de yuans (117,3 milliards d’euros) de nouveaux crédits en février, un chiffre en nette baisse par rapport au record de 3.230 milliards atteint en janvier, selon des données de la Banque populaire de Chine.

Cette baisse est probablement liée à des facteurs saisonniers, les banques chinoises étant traditionnellement généreuses dans leurs prêts en début d’année pour gagner des parts de marché.

Même en forte baisse par rapport au mois précédent, le total de février reste supérieur de 5,5% à celui de février 2018 quand 839,3 milliards de yuans de nouveaux prêts avaient été accordés.

Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un montant de 975 milliards de yuans. L’encours de crédit a augmenté de 13,4% par rapport à février 2018, un chiffre conforme aux attentes et inchangé par rapport à janvier.

La croissance de la masse monétaire M2 est ressortie à 8,0% en rythme annuel en février, comme en janvier, alors que les économistes attendaient une hausse de 8,4%.

Celle du “financement social total” (TSF), la mesure la plus large retenue en Chine pour suivre l’évolution du crédit et des liquidités dans l’économie, a ralenti à 10,1% en février après +10,4% en janvier. Elle avait inscrit un plus bas record de +9,8% en décembre.

* PRIX PRODUCTEURS EN HAUSSE DE 0,1% EN FÉVRIER SUR UN AN

9 mars - L’indice des prix à la production (PPI) n’a augmenté que de 0,1% sur un an en février, montrent les statistiques officielles publiées samedi, au même rythme annuel qu’en janvier alors que les économistes interrogés par Reuters anticipaient en moyenne une hausse de 0,2%.

D’un mois sur l’autre, les prix à la production ont baissé de 0,1% après un recul de 0,6% en janvier. Il s’agit de leur quatrième mois consécutif de baisse en rythme mensuel. Parallèlement, les prix des matières premières ont diminué de 1,5% le mois dernier en rythme annuel.

Le ralentissement prolongé des prix à la production, reflet de la morosité de la demande intérieure chinoise, va dégrader davantage la rentabilité de nombreuses entreprises industrielles dont les profits ont déjà diminué lors des derniers mois, avec un impact négatif sur l’investissement, la consommation et l’emploi.

L’indice des prix à la consommation (CPI) a lui augmenté de 1,5% en février en rythme annuel, en deçà de sa progression sur un an en janvier (+1,7%) et à son rythme le plus faible depuis janvier 2018. Ce ralentissement était toutefois attendu; il est conforme au consensus.

D’un mois sur l’autre, le CPI a progressé de 1,0%.

Développé

Tableau des prix à la production

* PLUS FORT RECUL DES EXPORTATIONS EN TROIS ANS

8 mars - Les exportations chinoises ont connu leur plus net recul en trois ans en février et les importations ont chuté pour un troisième mois consécutif, suggérant que le ralentissement de l’économie chinoise va se poursuivre malgré une série de mesures de soutien prises par Pékin.

Les exportations chinoises ont chuté de 20,7% sur un an en février, montrent les statistiques officielles publiées vendredi, soit leur plus fort déclin depuis février 2016.

Les analystes interrogés par Reuters anticipaient un recul nettement moins important (-4,8%) après une progression de 9,1% en janvier.

Les importations chinoises ont elles aussi ralenti, à 5,2% en rythme annuel, alors que le consensus ressortait à -1,4% après un recul de 1,5% en janvier.

* RALENTISSEMENT DANS LE SECTEUR DES SERVICES - PMI CAIXIN

5 mars - La croissance du secteur des services chinois a progressé à son rythme le plus faible en quatre mois en février, sous l’impact d’un ralentissement des nouvelles affaires, montrent les résultats publiés mardi de l’enquête réalisée par Caixin/Markit auprès des directeurs d’achats.

L’indice PMI des services calculé par Caixin/Markit s’est établi à 51,1 le mois dernier, soit son niveau le plus bas depuis octobre dernier, après 53,6 en janvier. Il reste toutefois au-dessus du seuil de 50 qui sépare contraction et expansion.

Pour sa part l’indice composite, qui regroupe à la fois les services et l’industrie, est ressorti à 50,7 en février, en léger recul par rapport à janvier (50,9).

Les autorités chinoises comptent sur la solidité du secteur des services pour compenser le ralentissement dans le manufacturier, qui est frappé par une hausse des coûts de la main-d’oeuvre et les pressions relatives au conflit commercial entre les Etats-Unis et la Chine.

Le secteur des services pèse à hauteur de plus de la moitié du produit intérieur brut (PIB) de la Chine. * NOUVELLE CONTRACTION DU PMI MANUFACTURIER - CAIXIN

1er mars - L’activité manufacturière chinoise a connu en février une contraction pour un troisième mois consécutif, sous l’effet du tassement prolongé des nouvelles commandes à l’export, montrent les résultats publiés vendredi de l’enquête réalisée par Caixin/Markit auprès des directeurs d’achats.

Cette enquête souligne le ralentissement de l’économie chinoise et l’impact du conflit commercial avec les Etats-Unis sur les exportations du pays, alors que la conclusion d’un accord entre Pékin et Washington demeure incertaine malgré le prolongement de la trêve commerciale décidé par le président américain Donald Trump.

L’indice PMI manufacturier calculé par Caixin/Markit s’est établi à 49,9 en février, en nette hausse par rapport au mois précédent (48,3) mais toujours sous le seuil de 50 qui sépare contraction et expansion.

Cette contraction est moins importante que celle anticipée par les économistes interrogés par Reuters, à 48,5.

* Les indicateurs publiés en février (Service économique)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below