March 29, 2019 / 10:30 AM / 4 months ago

Le marché mondial du M&A chute au T1, la France se distingue

LONDRES/NEW YORK, 29 mars (Reuters) - Le marché des fusions et acquisitions (M&A) à travers le monde a reculé de 17% sur un an au premier trimestre 2019, les craintes d’un ralentissement de la croissance économique mondiale et d’un Brexit sans accord incitant les dirigeants d’entreprises européennes à la prudence.

Les opérations transfrontalières de M&A ont baissé de 45% sur les trois premiers mois de l’année, avec des entreprises qui se sont principalement concentrées sur leur marché intérieur.

L’activité M&A en Europe a ainsi chuté de 67% selon des données Refinitiv, ce qui a contribué à ramener les volumes au niveau mondial à 927 milliards de dollars (825 milliards d’euros).

“De nombreuses entreprises estiment que les incertitudes entourant le Brexit et les tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine pèsent”, déclare Dirk Albersmeier, codirecteur de la division M&A pour la région EMEA chez JPMorgan Chase & Co.

Si les Etats-Unis ont enregistré des mégafusions, comme celle, à 74 milliards de dollars, entre Bristol-Myers Squibb et Celgene, en Europe, la taille moyenne d’une opération est descendue bien en deçà des 5 milliards de dollars.

LA FRANCE À CONTRE-COURANT

La Grande-Bretagne a perdu son rang de troisième plus grand marché pour le M&A au profit de l’Arabie saoudite, avec une activité en baisse de 62% à 40 milliards de dollars. Le premier trimestre a été marqué en Arabie saoudite par l’opération entre la compagnie pétrolière Saudi Aramco et le groupe pétrochimique SABIC.

En France, l’activité a en revanche bondi de plus de 50%, au-dessus de 14 milliards de dollars, avec notamment l’acquisition de Parex par Sika pour plus de 2,5 milliards ou encore le rachat plus récent d’eFront, spécialiste des logiciels d’investissement, par BlackRock pour 1,3 milliard.

Elle a chuté de 76% en Allemagne à 17 milliards de dollars.

Les banquiers d’affaires estiment que le marché du M&A en Europe pourrait rester anémique pendant quelque temps sauf pour certaines sociétés, qui, comme les allemandes Deutsche Bank et Commerzbank, songent à fusionner pour créer un champion national.

Les entreprises britanniques pourraient également recourir au M&A après le Brexit pour mieux résister à un éventuel ralentissement économique, ajoute Philip Noblet, responsable de la banque d’investissement de Jefferies en Grande-Bretagne.

“La pression sur ces entreprises va s’accélérer dans les mois à venir et certaines devront choisir entre consolidation nationale et restructuration”, poursuit-il.

Alors que les Bourses mondiales ont progressé au premier trimestre, les banques centrales ont semblé se préparer à un ralentissement de la croissance. La Réserve fédérale américaine ne prévoit ainsi plus aucune hausse de taux cette année.

LES USA DÉMARRENT FORT

Contrairement à l’Europe, l’activité du M&A aux Etats-Unis a augmenté de 9,4% au premier trimestre, à 489,52 milliards de dollars, soit le début d’année le plus dynamique depuis 2000.

Le nombre d’opérations a toutefois chuté de 40% sur un an, ce qui signifie que la progression de l’activité est surtout due à quelques très grosses transactions.

La consolidation dans la santé, le secteur le plus actif avec une activité de 181 milliards de dollars, ne montre aucun signe de ralentissement, souligne Krishna Veeraraghavan, juriste spécialisé dans le M&A chez Sullivan & Cromwell LLP.

“Entre la concurrence pour de nouveaux médicaments, l’amélioration des technologies, le vieillissement de la population mondiale, un certain nombre de facteurs continueront de stimuler les fusions et acquisitions dans le secteur de la santé, qu’il s’agisse de biotechnologies ou d’assureurs”, prédit-il. (Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below