March 21, 2019 / 2:04 PM / a month ago

France-La collecte du Livret A toujours élevée en février

PARIS, 21 mars (Reuters) - Le Livret A et le Livret de développement durable et solidaire (LDDS) ont enregistré le mois dernier une collecte nette de 2,5 milliards d’euros, en retrait sensible par rapport à celle de janvier (4,63 milliards) mais néanmoins la plus élevée pour un mois de février depuis 2013, date du dernier relèvement de son plafond, selon les données publiées jeudi par la Caisse des dépôts (CDC).

Pour le seul Livret A, les dépôts ont dépassé les retraits de 1,93 milliard d’euros en février et la collecte du LDDS a été pour sa part positive de 580 millions.

L’encours total des deux livrets, avec les intérêts capitalisés, s’élevait à 398,6 milliards d’euros à fin février, en hausse de 4,5% sur un an, dont 289,7 milliards pour le Livret A et 108,9 milliards pour le LDDS.

Le début d’année est généralement très favorable à la collecte de l’épargne réglementée, une tendance que ne semble par remettre en cause le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu, qui en modifie pourtant la saisonnalité.

Les ménages ont profité notamment d’une série de mesures en faveur du pouvoir d’achat, avec le dispositif d’urgence de dix milliards d’euros annoncé en décembre pour répondre à la fronde des “Gilets jaunes”, dont l’effet doit se faire ressentir début 2019.

Le ministère des Comptes publics a de plus distribué en janvier un acompte aux bénéficiaires de certains crédits ou réductions d’impôts

Dans ce contexte, le taux de rémunération du Livret A et du LDDS, que le gouvernement a décidé en 2017 de geler pendant deux ans à 0,75%, niveau auquel il est fixé depuis août 2015, reste très compétitif vis-à-vis des autres placements même s’il est inférieur à l’inflation.

A titre de comparaison, le rendement des emprunts d’Etat français, l’un des principaux supports de l’assurance vie, est revenu sous 0,50% pour l’OAT de référence à dix ans depuis le 7 mars.

Dans ce contexte de taux bas, les ménages continuent aussi de laisser leurs économies s’accumuler sur leurs comptes courants, dont les encours affichent une progression de 9% sur un an à fin janvier, selon les derniers chiffres publiés par la Banque de France. (Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below