January 24, 2019 / 2:45 PM / a month ago

BOURSE-Wall Street hésite, le commerce inquiète mais les puces rassurent

24 janvier (Reuters) - La Bourse de New York évolue en ordre dispersé en début de séance jeudi, tiraillée entre les propos peu encourageants d’un membre de l’administration américaine sur le conflit commercial avec la Chine et une série de résultats moins dégradés qu’anticipé dans le secteur des semi-conducteurs.

Quelques minutes après le début des échanges, l’indice Dow Jones perd 44,09 points, soit 0,18%, à 24.531,53 points et le Standard & Poor’s 500, plus large, recule de 0,07% à 2.636,84 points.

Le Nasdaq Composite gagnait quant à lui 0,19% à 7.039,47 points à l’ouverture.

Interrogé par la chaîne de télévision CNBC, le secrétaire au Commerce américain, Wilbur Ross, a déclaré que la Chine et les Etats-Unis étaient encore très loin d’avoir résolu leurs différends commerciaux et qu’il était trop tôt pour prédire l’issue des discussions.

Sur le marché des changes, le dollar a réduit ses gains face à un panier de devises de référence après ces propos, sa hausse revenant à moins de 0,2%. Il prenait auparavant près de 0,5% en réaction au chiffre hebdomadaire des inscriptions au chômage aux Etats-Unis, tombé au plus bas depuis 1969.

L’euro, revenu à plus de 1,1370 dollar, a quant à lui réduit ses pertes, qui s’étaient creusées après les déclarations de Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne (BCE), prenant acte de la montée des risques entourant les prévisions économiques de l’institution.

Sur le marché obligataire, le rendement des bons du Trésor américain à dix ans recule de près de quatre points de base à 2,7175%.

Côté actions, la hausse du Nasdaq profite de la forte progression de Xilinx (+12,49%), Lam Research (+9,75%) et Texas Instruments (+4,38%) au lendemain de la publication de leurs résultats trimestriels.

Xilinx et Lam Research ont publié mercredi soir des trimestriels supérieurs aux attentes et Texas Instruments a battu le consensus de bénéfice malgré un chiffre d’affaires en retrait sur les estimations.

Le franco-italien STMicroelectronics (+9,28%) a de son côté rassuré sur ses perspectives, ce qui favorise la hausse des valeurs européennes du secteur.

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

Marc Angrand, édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below