January 18, 2019 / 10:10 AM / a month ago

L'ESSENTIEL DE L'ACTUALITE A 10H10 GMT (18/01)

DAVOS-INQUIÉTUDE ET MOROSITÉ POUR UN FORUM UN PEU DÉPEUPLÉ

MILAN - Nombre de chefs d’Etat et de gouvernement rateront le rendez-vous du Forum économique mondial de Davos cette année, en raison de multiples crises tant d’ordre politique qu’économique.

Conflits commerciaux, relations internationales tendues, Brexit et ralentissement de la croissance mondiale au point que certains redoutent une récession sont autant de thèmes susceptibles de dominer l’ordre du jour de ce sommet, du 22 au 25 janvier.

Le propre rapport sur les risques mondiaux du Forum a donné le ton cette semaine, servant un avertissement sans frais sur les risques nés des tensions entre grandes puissances.

Quelque 3.000 participants - chefs d’entreprise, responsables gouvernementaux ou encore représentants de la société civile - doivent se rendre dans la station de ski suisse mais parmi eux on ne comptera que trois leaders du Groupe des Sept (G7): le Premier ministre japonais Shinzo Abe, la chancelière allemande Angela Merkel et le président du Conseil italien Giuseppe Conte.

Donald Trump, qui avait volé la vedette l’an passé dans la mesure où il est rare qu’un président américain en exercice se rende à Davos, ne fera pas le voyage cette année pour cause de fermeture (“shutdown”) partielle des administrations fédérales. Il n’y aura pas davantage de délégation américaine sur place.

—-

JAPON-NOUVEAU RECOURS DE CARLOS GHOSN POUR SA LIBÉRATION

TOKYO - Carlos Ghosn va déposer vendredi un nouveau recours auprès de la justice japonaise pour tenter d’obtenir sa libération sous caution, ont annoncé ses avocats, après le rejet d’une précédente demande par le tribunal de Tokyo.

L’ex-président de Nissan est en détention depuis le 19 novembre au Japon. Il a été inculpé de plusieurs chefs d’accusations de malversations financières, qu’il nie.

La prolongation de la détention de Carlos Ghosn a amené l’Etat français, premier actionnaire de Renault, à lancer le processus destiné à remplacer définitivement le PDG du constructeur français.

Renault a confirmé jeudi travailler sur une nouvelle gouvernance.

—-

BREXIT

LES DÉPUTÉS SE PRONONCERONT LE 29 JANVIER SUR UN “PLAN B”

LONDRES - Le Parlement britannique se prononcera le 29 janvier sur le “plan B” que va lui présenter la Première ministre Theresa May après le rejet massif de l’accord de Brexit qu’elle a négocié avec Bruxelles, a annoncé jeudi la ministre des Relations avec le Parlement, Andrea Leadsom.

Ce “plan B” sera dévoilé lundi et débattu puis mis aux voix la semaine suivante. Mais après le rejet à Westminster d’une motion de censure contre Theresa May, le gouvernement conservateur et l’opposition travailliste, qui contrôlent à eux deux 88% des 650 sièges de la Chambre des Communes, semblent toujours aussi peu disposés à se faire des concessions.

Le dirigeant du Labour, Jeremy Corbyn, a souligné jeudi matin lors d’un discours à Hastings, dans le sud de l’Angleterre, qu’il n’accepterait de discuter avec Theresa May que si celle-ci rejette clairement l’éventualité d’un Brexit sans accord.

Dans une lettre qu’elle lui a adressée en fin de journée, Theresa May se dit quant à elle déçue que le dirigeant travailliste n’ait pas accepté de la rencontrer pour tenter de trouver une issue à l’impasse.

Un sondage YouGov montre que les Britanniques voteraient à 56% en faveur du maintien dans l’UE si un second référendum était organisé.

L’ALLEMAGNE N’A PAS CHANGÉ DE POSITION SUR LE BREXIT

BERLIN - La position du gouvernement allemand et du ministère allemand des Affaires étrangères sur le Brexit n’a pas changé, a fait savoir une source diplomatique vendredi.

Cette mise au point fait suite à une déclaration jugée ambiguë du chef de la diplomatie allemande Heiko Maas qui estimait jeudi que des discussions devraient être menées pour déterminer s’il convenait de rouvrir le projet d’accord conclu entre Londres et Bruxelles.

ÉCLAIRAGE Les différents scénarios après le rejet de l’accord

—-

MNUCHIN DISCUTE D’UNE LEVÉE DES DROITS IMPOSÉS À LA CHINE

WASHINGTON - Le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin discute d’une levée partielle ou totale des droits de douane imposés aux produits importés de Chine, rapporte jeudi le Wall Street Journal.

Son idée se heurte à la résistance du représentant fédéral au Commerce (USTR), Robert Lighthizer, et n’a pas encore été soumise au président Donald Trump, poursuit le Wall Street Journal, dont les informations été démenties par le département du Trésor.

Le vice-Premier ministre chinois Liu He est attendu aux Etats-Unis les 30 et 31 janvier pour un nouveau cycle de négociations visant à mettre un terme à la guerre commerciale que se livrent les deux premières économies de la planète.

Début décembre, en marge du sommet du G20 à Buenos Aires, Donald Trump et Xi Jinping ont décrété une trêve de trois mois.

—-

LE GOUVERNEMENT ITALIEN ADOPTE DEUX RÉFORMES PHARES

ROME - Le gouvernement italien a approuvé jeudi soir les deux réformes phares de la coalition au pouvoir portant sur les retraites et sur la création d’un revenu de citoyenneté pour les plus pauvres.

Le “revenu de citoyenneté”, cheval de bataille du Mouvement 5 Etoiles (M5S) de Luigi Di Maio depuis sa création, il y a dix ans, prévoit le versement, sous condition de ressources, d’une allocation pouvant atteindre jusqu’à 780 euros par mois pour une personne seule, 1.080 euros pour un couple avec un enfant et 1.280 euros pour une famille avec trois enfants.

La réforme des retraites, portée elle par la Ligue d’extrême-droite de Matteo Salvini, l’autre co-vice-président du Conseil, annule les dispositions prises en 2011 qui avaient relevé à 67 ans l’âge légal de départ à la retraite pour de nombreux Italiens.

Les nouvelles règles mettent en oeuvre la “quota 100” (addition de l’âge et des années de cotisation) qui permettra à un salarié de 62 ans de partir à la retraite s’il a cotisé pendant 38 années.

—-

BENALLA DÉFÉRÉ AU PARQUET DE PARIS

PARIS - L’ancien homme de confiance d’Emmanuel Macron Alexandre Benalla a été déféré au parquet de Paris en vue de sa présentation à un juge d’instruction dans le cadre de l’enquête sur l’utilisation de ses passeports diplomatiques.

Une information judiciaire a été ouverte vendredi matin, précise le parquet, qui avait lancé le 29 décembre une enquête préliminaire pour “abus de confiance” et “usage sans droit d’un document justificatif d’une qualité professionnelle”.

L’ancien chargé de mission de l’Elysée est aussi poursuivi pour “exercice d’une activité dans des conditions de nature à créer dans l’esprit du public une confusion avec l’exercice d’une fonction publique”.

—-

MACRON RÉUNIT DES MULTINATIONALE SUR FOND DE CRISE DES GILETS JAUNES

PARIS - Emmanuel Macron réunira lundi plus de 150 chefs d’entreprise, dont de nombreuses multinationales, au château de Versailles (Yvelines) pour les convaincre d’investir en France malgré la crise des “Gilets jaunes”.

Des investissements s’élevant à plusieurs centaines de millions d’euros devraient être annoncés à l’occasion de ce second sommet “Choose France”, a-t-on appris auprès de la présidence de la République.

Après des semaines de manifestations et de violences, le chef de l’Etat assurera ces chefs d’entreprise de sa volonté de continuer à réformer la France pour la rendre plus attractive, tout en écoutant les revendications des Français.

—-

RENAULT RESTE DEVANT PSA EN 2018, VENTES MONDIALES +3,2%

BOULOGNE-BILLANCOURT - Renault a fait état vendredi d’une hausse de 3,2% de ses ventes mondiales en 2018 au record de 3,88 millions de véhicules, restant de justesse le premier constructeur automobile français dans le monde pour la troisième année d’affilée.

Le groupe au losange, dont la gouvernance est ébranlée depuis deux mois par l’arrestation de son PDG Carlos Ghosn au Japon, a vendu l’an dernier 6.530 véhicules de plus que son compatriote PSA.

Celui-ci a fait état mardi d’une hausse de 6,8% de ses ventes grâce notamment à l’ajout des marques Opel et Vauxhall, l’ancienne filiale européenne de General Motors.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below