January 17, 2019 / 10:19 AM / 3 months ago

Siemens exclut des concessions supplémentaires pour Alstom-sources

MUNICH, 17 janvier (Reuters) - Siemens n’entend pas faire de concessions supplémentaires à la Commission européenne pour obtenir son feu vert à la fusion de ses activités ferroviaires avec Alstom et le groupe allemand dispose de pistes alternatives pour développer cette division, ont déclaré à Reuters des sources proches du dossier.

Siemens est prêt à renoncer à cette opération annoncée en septembre 2017 si l’exécutif européen la bloque, a dit l’une des sources.

“Si la Commission refuse, alors nous ne pouvons pas faire cette opération”, a dit cette source. “Et donc le sujet serait clos.”

Face aux inquiétudes de la Commission européenne, préoccupée par l’impact de cette opération sur la concurrence, Alstom et Siemens proposent des cessions d’actifs portant essentiellement sur des activités de signalisation et des produits de matériels roulants.

L’un des principaux désaccords entre Siemens et la Commission porte sur l’ampleur du partage de technologie de train à grande vitesse à laquelle doit consentir le groupe allemand avec des concurrents.

Siemens considère toujours que ce rapprochement avec Alstom est la meilleure option possible, a dit une source.

La Commission doit rendre son avis au plus tard le 18 février. (Jörn Poltz Bertrand Boucey pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below