January 16, 2019 / 9:22 AM / in 5 months

LEAD 1-Barnier: Le risque d'un Brexit sans accord est plus élevé que jamais

(Actualisé avec déclarations)

STRASBOURG, 16 janvier (Reuters) - L’Union européenne est prête à discuter d’un accord différent sur la sortie du Royaume-Uni à condition que Londres modifie ses “lignes rouges”, a commenté mercredi matin le négociateur en chef des Européens, Michel Barnier.

Il a cependant prévenu qu’un backstop “crédible” ne pourrait pas être écarté. L’opposition d’une large part des parlementaires britanniques s’est précisément concentrée sur cette clause de sauvegarde qui doit empêcher le rétablissement d’une frontière physique à travers l’Irlande.

Notant qu’il était trop tôt pour évaluer les conséquences du rejet de l’accord de Brexit par la Chambre des communes, Michel Barnier a cependant déclaré devant le Parlement européen que le risque d’un Brexit sans accord était désormais “plus élevé que jamais”.

La Commission européenne, a-t-il poursuivi, va donc accélérer les préparatifs pour faire face à un telle issue qui aurait des répercussions sur toute l’Europe.

Pour Barnier, un des moyens de sortir de l’impasse serait que Londres accepte un alignement plus étroit sur les règles européennes afin de s’assurer à l’avenir de relations commerciales très proches - des responsables européens expliquent que le Royaume-Uni pourrait par exemple renoncer à sa volonté de sortir de l’Union douanière et du marché unique.

Mais le négociateur en chef des Européens a insisté sur les divisions du Royaume-Uni que le vote intervenu mardi soir aux Communes, à dix semaines de la date du Brexit, a clairement mis en lumière.

“A l’heure actuelle, il est trop tôt pour évaluer toutes les conséquences de ce vote”, a-t-il dit.

“Nous avons respecté et nous continuons de respecter le débat parlementaire britannique et je ne spéculerai pas sur les différents scénarios. Ce que le vote d’hier a démontré, c’est que les conditions politiques pour la ratification de l’accord de retrait ne sont pas encore réunies à Londres.”

Pour suivre la couverture EN DIRECT des événements après le rejet massif de l’accord sur le Brexit par la Chambre des Communes (Peter Maushagen et Jan Strupczewski Henri-Pierre André pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below