January 11, 2019 / 2:51 PM / 5 months ago

ENCADRE-Les conséquences concrètes du "shutdown"

WASHINGTON, 11 janvier (Reuters) - Huit cent mille fonctionnaires américains, soit le quart de la fonction publique, sont en disponibilité ou travaillent sans rémunération depuis 21 jours, ce qui fait de ce “shutdown” le plus long de l’histoire des Etats-Unis à égalité avec celui de 1995.

La crise est due au bras de fer entre Donald Trump et les élus démocrates, désormais majoritaires à la Chambre des représentants, concernant le mur dont le président exige la construction à la frontière mexicaine. En 1995, c’est un différend entre le président démocrate Bill Clinton et le président républicain de la Chambre Newt Gingrich qui était à l’origine de la paralysie.

Cette fois, les trois quarts des services publics et administratifs sont donc épargnés. C’est le cas par exemple du département de la Défense et du Postal Service.

Voici un aperçu des conséquences pour les autres.

SERVICE DES RECETTES INTERNES (INTERNAL REVENUE SERVICE)

Près de 70.000 salariés, soit 88% du personnel ont été mis en disponibilité, ce qui suscite l’inquiétude des contribuables qui doivent déclarer leurs revenus avant le 15 avril ou qui attendent des remboursements.

Russ Vought, directeur par intérim du Bureau de la gestion et du budget à la Maison-Blanche, a promis que les remboursements auraient lieu malgré le shutdown.

DÉPARTEMENT DE LA SÉCURITÉ INTÉRIEURE

Sur les 245.000 fonctionnaires rattachés à ce ministère chargé notamment des douanes, de l’immigration, de la garde-côtes et de la sécurité des transports, 213.000 sont jugés “essentiels” au bon fonctionnement des services publics. Ils travaillent donc sans rémunération.

DÉPARTEMENT DU LOGEMENT ET DU DÉVELOPPEMENT URBAIN

Seuls 340 des 7.500 salariés font partie du personnel essentiel et travaillent sans rémunération. Un millier d’autres sont d’astreinte et ne seront pas payés s’ils sont sollicités.

Compte tenu de sa quasi-paralysie, le ministère n’a pu renouveler les sursis de plusieurs milliers de locataires expulsables, qui ont expiré le 1er janvier, selon le Washington Post.

DÉPARTEMENT DE L’INTÉRIEUR

Le Service des parcs nationaux, qui dépend du département de l’Intérieur, fonctionne avec un personnel réduit. Un plan d’urgence permet à certains parcs de rester ouverts au public, mais aucun service tel que l’entretien des toilettes ou le ramassage des ordures n’est assuré. Selon la presse, des bénévoles se chargent parfois du nettoyage.

Les parcs dont l’accès est payant subissent un manque à gagner de 400.000 dollars par jour, selon le Sénat.

Les musées Smithsonian et le Zoo national de Washington, qui dépendent de fonds publics, sont également fermés.

DÉPARTEMENT DU COMMERCE

Les Bureaux d’analyse économique et du recensement ne publient plus de données économiques. Ils sont notamment chargés de calculer le produit intérieur brut, l’inflation, les revenus et dépenses des particuliers, les échanges commerciaux internationaux ou les ventes de maisons neuves.

JUSTICE

L’appareil judiciaire américain a fait savoir lundi que son fonctionnement était assuré jusqu’au 18 janvier et que la plupart des procédures suivaient leur cours. Des retards sont possibles dans les affaires impliquant des avocats qui dépendent de la fonction publique et qui ont été mis en disponibilité.

La paralysie d’autres services publics, comme celui de l’immigration, se traduit en outre par une aggravation de l’accumulation des affaires en suspens.

Une fois le budget épuisé, les tribunaux peuvent continuer à fonctionner, mais c’est à chacun de déterminer ses effectifs.

SANTÉ

La Food and Drug Administration (FDA), comme l’ensemble des services relevant du ministère de la Santé et des services sociaux, est partiellement touchée. La procédure de certification de certains aliments et de médicaments est en suspens, mais la FDA assure être en mesure de gérer les urgences.

COMMISSION FÉDÉRALE DES COMMUNICATIONS

La plupart des activités de la FCC, chargée des infrastructures de radio et télédiffusion, sont suspendues, mais celles qui relèvent de “la protection de la vie et des biens” se poursuivent.

DÉPARTEMENT DES TRANSPORTS

Sur les 55 000 employés, 20.400 ont été mis en congé sans solde. Les 24.200 salariés de l’Aviation civile ne sont pas concernés, ni les 2.700 membres du personnel de la Federal Highway Administration.

La National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) a mis près de 60% de son personnel en disponibilité, mais promet d’en rappeler une partie en cas de “mise en danger imminente de vies humaines”.

BUREAU DU PRÉSIDENT

Environ 1.100 des 1.800 employés sont en congé sans solde. C’est le cas de la majeure partie du personnel du Bureau de la gestion et du budget, qui veille au respect des objectifs budgétaires.

NASA

La plupart des employés de la National Aeronautics and Space Administration (NASA) sont en disponibilité. Le petit pourcentage qui reste travaille sans salaire. Les activités liées à des lancements de satellite à venir sont suspendues.

ENVIRONNEMENT

La plupart des 14.000 salariés de l’Agence de protection de l’environnement (EPA) sont en disponibilité. Moins de 800, qui sont jugés “nécessaires à la protection de la vie et des biens” travaillent sans rémunération. (Makini Brice, David Morgan, Amanda Becker, Yasmeen Abutaleb, Lawrence Hurley, David Shepardson et Susan Heavey, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below