January 10, 2019 / 7:56 PM / 6 months ago

LEAD 1-France-Villeroy appelle à poursuivre les réformes structurelles

(Actualisé avec précisions)

LUXEMBOURG, 10 janvier (Reuters) - Le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, a plaidé jeudi pour une poursuite des réformes structurelles en France, indispensables selon lui pour une croissance durable, et salué la détermination affichée de l’exécutif à continuer la transformation du pays.

“La volonté et la nécessité des réformes en France me paraissent entières. Ce qui est essentiel c’est de l’expliquer et de le faire partager et qu’il y ait un sentiment de justice”, a-t-il déclaré lors d’une conférence au Luxembourg.

“La crise des ‘Gilets jaunes’ a justifié un ‘paquet’ d’urgence en faveur du pouvoir d’achat ; mais je ne crois ni souhaitable, ni probable, que (la France) interrompe l’effort de transformation engagé”, a-t-il ajouté.

Le gouvernement a mobilisé près de dix milliards d’euros pour financer une série de mesures en faveur du pouvoir d’achat (abandon de la taxe carbone, gestes sur la CSG, le smic et les heures supplémentaires) annoncées en décembre pour tenter de mettre fin à la crise des “Gilets jaunes”.

Cela a eu pour conséquence de faire déraper le déficit public prévu pour 2019 hors des clous européens, à 3,2% du PIB, en intégrant l’impact ponctuel de la transformation du CICE (Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi) en baisse de charges pérenne, qui s’élève à 0,9 point.

Faute d’avoir réussi à éteindre la contestation, le gouvernement a proposé un “grand débat national” avec pour conséquence un report de l’examen de plusieurs projets de loi.

L’exécutif est cependant déterminé à poursuivre son train de réformes, Emmanuel Macron ayant fait part la semaine dernière, lors du premier conseil des ministres de l’année 2019, de sa volonté d’aller “plus loin, plus fort et plus radicalement dans la transformation du pays”.

François Villeroy de Galhau, également membre du conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE), a salué l’effort de réforme engagé depuis le début du quinquennat et souligné que la France “a fait figure d’exception positive depuis deux ans” par rapport à de nombreux pays du G20. (Leigh Thomas, avec Myriam Rivet à Paris, édité par Yves Clarisse et Danielle Rouquié)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below