January 10, 2019 / 6:56 PM / 5 months ago

Bullard (Fed) prône un arrêt des hausses de taux

10 janvier (Reuters) - Les anticipations d’inflation suggèrent que la politique monétaire de la Réserve fédérale est peut-être trop restrictive, a déclaré jeudi James Bullard, le président de la Réserve fédérale de Saint-Louis, en se prononçant pour un arrêt des hausses de taux.

La banque centrale doit prendre garde à ne pas être agressive dans la conduite de la politique monétaire au point de provoquer une inversion de la courbe des rendements, ce qui pourrait être le signe annonciateur d’une récession, a-t-il fait valoir lors d’un discours devant la Chambre de commerce de Little Rock, dans l’Arkansas.

Depuis deux ans, la Fed a profité de données économiques favorables pour normaliser ses taux mais “des signaux du marché comme la réduction des anticipations d’inflation et la courbe des rendements qui menace de s’inverser donnent à penser que cette fenêtre d’opportunité s’est maintenant refermée”, a-t-il dit.

Le président de la Fed de St. Louis, partisan de longue date d’un arrêt des hausses de taux, dispose cette année d’un droit de vote aux réunions du Fomc, le comité de politique monétaire de la banque centrale. (Ann Saphir, Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below