January 10, 2019 / 9:21 AM / in 10 days

GESTION 2019-Candriam prévoit une hausse modérée des actions

PARIS, 10 janvier (Reuters) - Après une année 2018 négative pour toutes les classes d’actifs, 2019 devrait permettre une hausse modérée des marchés d’actions malgré des risques bien présents, dit-on chez Candriam.

“Si les risques sont réels, la probabilité d’une récession est relativement faible et les valorisations des marchés actions intègrent déjà un scénario de ralentissement économique et des primes de risque confortables”, explique Vincent Hamelink, directeur des investissements de la société de gestion, dans une note parue jeudi.

“Surtout, les banques centrales feront preuve de pragmatisme et adapteront le rythme de leur resserrement monétaire aux conditions économiques. Dans cet environnement, nous attendons une hausse modérée des marchés actions en 2019.”

Les incertitudes géopolitiques et commerciales représentent selon lui le risque majeur pesant sur son scénario.

“Ces incertitudes devraient entraîner une volatilité accrue des marchés en 2019”, dit-il.

Pour Vincent Hamelink, la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine n’est pas pour tout de suite, même si le bras de fer entre les deux premières économies mondiales est là pour durer.

L’atterrissage brutal de l’économie chinoise, redouté depuis un moment, devrait lui aussi être évité en 2019, estime-t-il.

Du côté de la zone euro, les négociations autour du Brexit et la confrontation entre Rome et Bruxelles constituent un risque pour la croissance et les élections européennes de mai seront un jalon important, dit-il.

L’économie américaine, elle, ne devrait pas caler avec une croissance en 2019 attendue un peu au-dessus de 2,5%, selon le stratège de Candriam.

“Dans ce scénario de croissance positive continue, nous préférons les actions aux obligations et gardons une approche prudente face au crédit”, dit-il.

Candriam, pionner de l’investissement responsable, appelle à une évolution du modèle économique vers une croissance plus durable.

“États comme entreprises doivent redoubler d’efforts pour préserver la cohésion sociale et répondre à l’urgence climatique”, dit Vincent Hamelink.

LE POINT sur les perspectives de marché 2019 des gérants et stratèges

Patrick Vignal, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below