January 10, 2019 / 9:11 AM / 13 days ago

Chine-L'inflation ralentit, un soutien accru à l'économie évoqué

* Coup de frein à la hausse des prix à la production

* Les prix à la consommation inférieurs aux attentes

* Des mesures de soutien jugées justifiées si le ralentissement se confirme

PEKIN, 10 janvier (Reuters) - La progression des prix à la production en Chine est revenue en décembre à son rythme le plus faible depuis septembre 2016 avec la détérioration de la demande dans le secteur industriel, une évolution qui pourrait justifier, si elle se confirme, de nouvelles mesures de soutien à l’activité.

La hausse des prix à la consommation a elle aussi ralenti le mois dernier par rapport à décembre 2017 en raison d’une baisse des prix non-alimentaires, montrent les statistiques officielles publiées jeudi.

Cette évolution confirme la tendance au ralentissement de la demande intérieure, venu s’ajouter aux difficultés de la deuxième économie mondiale, dominées par les tensions commerciales avec les Etats-Unis, son principal partenaire économique.

L’indice des prix à la production (PPI) a augmenté de 0,9% en décembre sur un an, un chiffre inférieur à la plus faible des estimations des 35 économistes interrogés par Reuters, dont la médiane ressortait à 1,6%.

En novembre, cet indicateur avait enregistré une hausse de 2,7% sur un an.

D’un mois sur l’autre, les prix producteurs ont baissé de 1% après un recul de 0,2% en novembre.

“Nous avons toujours considéré le PPI comme un indicateur avancé de l’état de santé de l’économie chinoise et comme sa croissance en rythme mensuel est désormais devenue négative pour le deuxième mois consécutif, c’est un signal qui mérite d’être surveillé de près”, a commenté Betty Wang, économiste senior pour la Chine chez ANZ Research.

“Si cette tendance persiste, il pourrait devenir négatif en rythme annuel cette année et de nouvelles mesures de soutien plus radicales comme une baisse des taux d’intérêt directeurs, pourraient devenir possibles.”

GUERRE COMMERCIALE ET FREINS À L’ENDETTEMENT PÈSENT

La Banque populaire de Chine (BPC) a annoncé la semaine dernière une nouvelle baisse des réserves obligataires imposées aux banques afin de stimuler le crédit et mercredi, elle s’est engagée à accélérer la transmission de ses décisions à l’économie réelle tandis que le Conseil des affaires de l’Etat, l’un des organes du pouvoir politique, annonçait de nouvelles mesures fiscales en faveur des petites et moyennes entreprises (PME).

L’activité du secteur manufacturier chinois s’est contractée en décembre pour la première fois depuis plus de deux ans, traduisant les difficultés subies par les industriels sur fond de guerre commerciale avec Washington mais aussi de baisse de la demande intérieure de biens et de services, conséquence des politiques visant à freiner l’endettement des entreprises et les pratiques de crédit à risque.

Parallèlement, les prix des matières premières n’ont augmenté que de 0,8% le mois dernier par rapport à décembre 2017, alors que leur hausse atteignait encore 4,6% sur un an en novembre.

L’indice des prix à la consommation (CPI) a lui aussi nettement ralenti, avec une hausse de 1,9% en décembre en rythme annuel après +2,2% en novembre, alors que le consensus Reuters le donnait à +2,1%. L’objectif affiché par Pékin est d’environ 3%.

Par rapport à novembre, les prix à la consommation sont restés stables.

Ces chiffres ont contribué à la baisse des marchés boursiers chinois jeudi: l’indice SSE Composite de la Bourse de Shanghai a fini la journée en repli de 0,36% et le CSI 300 des principales capitalisations de Chine continentale a abandonné 0,19%.

Pour Cao Xuefeng, directeur de la recherche d’Huaxi Securities, “il est clair que l’économie s’affaiblit mais ce qui a changé, c’est le fait que sa faiblesse est désormais plus marquée qu’anticipé par le marché. Nous nous attendons à un soutien accru des autorités”.

* Les principaux indicateurs chinois publiés depuis le début du mois: (Yawen Chen avec le bureau de Pékin; Marc Angrand pour le service français, édité par Blandine Hénault)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below