January 8, 2019 / 10:02 AM / in 5 months

L'ESSENTIEL DE L'ACTUALITE A 10H02 GMT (08/01)

CARLOS GHOSN CLAME SON INNOCENCE DEVANT LA JUSTICE JAPONAISE

TOKYO - L’ancien président de Nissan, Carlos Ghosn, a déclaré avoir été injustement placé en détention et nié tout acte délictueux mardi lors d’une audience devant le tribunal du district de Tokyo, sa première apparition publique depuis son arrestation le 19 novembre sur des accusations de malversations financières.

“Contrairement aux accusations formulées par les procureurs, je n’ai jamais reçu de rémunération de la part de Nissan qui n’ait pas été divulguée, de même que je n’ai pas établi avec Nissan de contrat visant à recevoir une rémunération fixe non divulguée”, a-t-il déclaré lors de l’audience, selon une allocution préparée à l’avance que Reuters a pu consulter.

Carlos Ghosn, 64 ans, qui est toujours PDG de Renault et de l’alliance Renault-Nissan, est apparu aminci, vêtu d’un costume sombre sans porter de cravate. Il a fait son entrée dans la salle d’audience menotté, attaché à une corde par la taille et escorté par deux gardes.

Le président du tribunal du district de Tokyo a déclaré qu’il était maintenu en détention car il présentait un risque de fuite et de dissimulation de preuves.

Motonari Otsuru, qui dirige l’équipe juridique de Carlos Ghosn au Japon, a déclaré par la suite lors d’une conférence de presse qu’il allait soumettre dans la journée une demande visant à mettre fin à la détention de son client.

Il a jugé possible que l’ancien patron de Nissan soit inculpé le 11 janvier, à l’issue de sa période de détention préventive, mais prévenu que son procès pourrait ne pas avoir lieu avant six mois.

Dans un communiqué publié dans la foulée de l’audience, Nissan a dit qu’une enquête interne avait permis de mettre au jour des preuves substantielles et convaincantes de fautes commises par Carlos Ghosn.

La ministre française du Travail, Muriel Pénicaud, a demandé de son côté le respect de la présomption d’innocence du PDG de Renault.

—-

LONDRES ASSURE NE PAS CHERCHER À RETARDER LA DATE DU BREXIT

LONDRES - Le Royaume-Uni quittera l’Union européenne à la date prévue, le 29 mars à minuit, et ne cherche pas à prolonger la procédure de sortie entamée lors de l’invocation de l’article 50 du Traité de Lisbonne, a déclaré mardi le secrétaire au Brexit, Stephen Barclay.

Le ministre a fait cette mise au point après la publication mardi par le Daily Telegraph d’informations selon lesquelles des responsables européens et britanniques discutent d’un éventuel report de la date officielle du Brexit par crainte que l’accord conclu entre Londres et Bruxelles ne soit pas approuvé à temps par le Parlement britannique.

“La politique du gouvernement à ce sujet est très claire. La Première ministre l’a dit à de multiples occasions: nous allons quitter l’Union européenne le 29 mars. Nous ne cherchons pas à repousser”, a déclaré Stephen Barclay à Sky News.

Le gouvernement a confirmé qu’il entendait soumettre l’accord négocié par Theresa May avec Bruxelles au vote du Parlement de Westminster la semaine prochaine.

A BRUXELLES, la Commission européenne a réaffirmé lundi que les dirigeants européens ne renégocieraient pas l’accord si le Parlement britannique le rejette.

—-

LE DIRIGEANT NORD-CORÉEN KIM JONG-UN EN VISITE EN CHINE

SHANGHAI/SEOUL - Le numéro un nord-coréen Kim Jong-un effectue une visite de quatre jours en Chine à l’invitation du président chinois Xi Jinping, ont rapporté mardi les agences de presse officielles chinoise et nord-coréenne.

Selon la presse officielle nord-coréenne, Kim Jong-un a quitté la Corée du Nord en train lundi après-midi en compagnie de sa femme Ri Sol-ju et de plusieurs hauts représentants de Pyongyang.

—-

TRUMP VA S’EXPRIMER SUR LE MUR À LA FRONTIÈRE MEXICAINE

WASHINGTON - Donald Trump, qui exige du Congrès qu’il finance la construction d’un mur anti-migrants le long de la frontière avec le Mexique pour mettre fin à la fermeture partielle de l’administration fédérale (“shutdown”), va prendre la parole à ce sujet mardi à 21h00 (02h00 GMT, mercredi), avant de se rendre sur le terrain jeudi.

“Le président Donald Trump se rendra jeudi sur la frontière sud pour rencontrer ceux qui sont sur la ligne de front en matière de sécurité nationale et de crise humanitaire”, a déclaré la porte-parole de la Maison blanche, Sarah Sanders, lundi sur Twitter.

—-

ENTRETIEN TRUMP-MACRON SUR LE RETRAIT AMÉRICAIN DE SYRIE

WASHINGTON - Donald Trump et Emmanuel Macron ont eu lundi soir un entretien téléphonique lors duquel ils ont discuté du retrait des troupes américaines de Syrie, a annoncé la Maison blanche.

Les présidents américain et français ont “discuté de la situation en Syrie, notamment de l’engagement des Etats-Unis et de la France à venir à bout de Daech et de préparer un retrait réfléchi et coordonné des troupes américaines de Syrie”, a déclaré la Maison blanche dans un communiqué.

Dans ce contexte, Emmanuel Macron “a souligné l’importance d’une étroite coordination entre les membres de la coalition internationale, de manière à ce que la sécurité de tous (les) partenaires soit assurée”, a pour sa part déclaré l’Elysée dans un communiqué.

Plus tôt lundi, la Maison blanche avait indiqué que Donald Trump n’avait pas changé d’avis sur le retrait des troupes américaines de Syrie, après avoir laissé entendre la veille que l’opération pourrait prendre du temps.

—-

GILETS JAUNES-UNE NOUVELLE LOI CONTRE LES “CASSEURS”

PARIS - Le gouvernement est favorable à l’adoption d’une nouvelle loi pour sanctionner les participants à des manifestations non déclarées, a annoncé lundi soir Edouard Philippe en réponse aux violences qui ont une nouvelle fois émaillé les défilés des “Gilets jaunes” samedi dernier.

“Il faut préserver la liberté de manifester en France et il faut sanctionner ceux qui veulent enfreindre ce droit à manifester”, a dit le Premier ministre sur TF1.

“Ceux qui arrivent aux manifestations cagoulés, aujourd’hui c’est une contravention, demain ça doit être un délit”, a-t-il ajouté, appelant aussi à “faire en sorte que la responsabilité civile des casseurs soit très sérieusement engagée de façon à ce que ce soit les casseurs et pas les contribuables qui payent pour les dommages qui sont causés”.

Edouard Philippe a laissé entendre que le dispositif de fichiers mis en place pour empêcher les hooligans d’assister aux matches de football, qui a “bien fonctionné”, pourrait être étendu à d’autres manifestations, comme le réclament plusieurs syndicats de policiers.

—-

LE BOXEUR DE GENDARMES S’EST RENDU A LA POLICE

PARIS - L’ancien boxeur professionnel qui a roué de coups des gendarmes samedi à Paris en marge d’une manifestation des “Gilets jaunes” s’est rendu lundi à la police et a été placé en garde à vue, a annoncé le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner.

Les deux gendarmes, dont l’agression filmée samedi sur la passerelle Léopold-Sédar-Senghor a suscité une vague d’indignation, se sont vu prescrire respectivement 15 jours et deux jours d’incapacité totale de travail (ITT) et ont porté plainte.

—-

LE DÉFICIT COMMERCIAL FRANÇAIS S’EST CREUSÉ EN NOVEMBRE

PARIS - Le déficit commercial de la France s’est creusé d’un milliard d’euros à 5,1 milliards d’euros en novembre, sous l’effet d’un net repli des exportations, plus marqué que le recul des importations, selon les statistiques CVS/CJO publiées mardi par les Douanes.

Il est reparti à la hausse par rapport au déficit d’octobre, qui a été à peine revu à 4,06 milliards d’euros contre 4,05 milliards en première estimation.

Sur les onze premiers mois de 2018, le déficit cumulé de la balance commerciale française - en données corrigées de variations saisonnières et des jours ouvrés - atteint 58,0 milliards contre 60,7 milliards un an plus tôt.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below