January 8, 2019 / 10:12 AM / in 15 days

Allemagne-L'industrie confirme le ralentissement économique

* Production industrielle -1,9% en novembre

* Consensus: hausse de 0,3%

* Croissance sans doute maigre au T4

* tmsnrt.rs/2SIiJjN

par Michael Nienaber

BERLIN, 8 janvier (Reuters) - La production industrielle de l’Allemagne a diminué contre toute attente en novembre, et ce pour le troisième mois d’affilée, nouvelle preuve d’une décélération de la première économie européenne face à la montée des périls extérieurs.

Le conflit commercial sino-américain, la menace d’un Brexit dur et le tassement de la croissance des pays émergents se conjuguent pour freiner une expansion allemande de neuf ans d’âge.

Ces vents contraires externes sont contrebalancés par une solide consommation des ménages, portée par un emploi à un niveau record, des revalorisations salariales supérieures à l’inflation, des coûts d’emprunt faibles et aussi des coups de pouce fiscaux.

La production industrielle a diminué de 1,9% en novembre, a annoncé l’Office fédéral de la statistique mardi, alors que le consensus Reuters la donnait en hausse de 0,3%.

La production avait baissé de 0,8% en octobre, et non de 0,5% comme annoncé en première estimation.

“La baisse de la production industrielle allemande est une preuve de plus que la première économie de la zone euro n’a crû qu’à un rythme faiblard au quatrième trimestre”, commente Jack Allen, de Capital Economics.

Ce recul de la production est généralisé, touchant aussi bien les biens intermédiaires, que les biens de consommation et les biens d’équipement, le bâtiment que l’énergie, au vu des chiffres détaillés du ministère de l’Economie.

NOUVEAUX STIMULANTS POUR LA CONSOMMATION

Ce ministère renvoie par ailleurs sur plusieurs circonstances exceptionnelles, comme la fréquence des ponts autour des jours fériés ou encore les problèmes d’une industrie automobile confrontée à des normes d’émission devenues plus strictes.

Le ministre de l’Economie Peter Altmaier a dit, sur la chaîne de télévision ARD, que l’expansion devrait se poursuivre grâce à une économie intérieure forte et à des carnets de commandes bien remplis.

“Il y a des risques liés avant tout à l’extérieur, à l’international; il s’agit des conflits commerciaux, du Brexit”, a-t-il dit.

L’Office allemand de la statistique Destatis a ainsi annoncé lundi que les commandes à l’industrie avaient baissé de 1% en novembre, bien plus que le recul de 0,4% anticipé par les économistes, après une hausse de 0,2% en octobre.

Une hausse de 2,4% de la demande en Allemagne n’avait pas suffi à compenser un recul de 3,2% des commandes de l’étranger, avec notamment une chute de 11,6% de celles en provenance de la zone euro.

Destatis a également fait savoir le même jour que les ventes au détail avaient en revanche augmenté de 1,4% en novembre.

Pour Carsten Brzeski, d’ING Bank, la statistique de la production industrielle accroît le risque d’une récession technique après la contraction de 0,2% du Produit intérieur brut (PIB) au troisième trimestre.

“Par contre, la consommation publique et privée a la capacité de faire obstacle aux forces récessionnistes”, ajoute-t-il.

Destatis publiera une première estimation du PIB du quatrième trimestre mardi prochain.

Le ministère de l’Economie a abaissé en décembre sa prévision de croissance de 2018 à 1,5%-1,6%, au lieu de 1,8% précédemment, ce dernier taux étant lui prévu pour cette année.

Berlin espère que les réductions d’impôt pour les revenus moyens à hauts ainsi que la hausse des allocations familiales qui entrent en vigueur en janvier doperont encore la consommation, devenue le principal moteur de la croissance allemande en lieu et place des exportations.

Voir aussi :

Principaux indicateurs économiques allemands publiés depuis le début du mois (Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Patrick Vignal)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below