January 8, 2019 / 9:22 AM / 5 months ago

Zone euro-Taux maintenus en hausse par une avalanche d'émissions

LONDRES, 8 janvier (Reuters) - Divers pays européens doivent émettre dans les 35 milliards d’euros d’emprunts cette semaine et cette perspective crée une pression haussière sur les rendements en dépit d’une nouvelle statistique attestant du ralentissement de l’économie allemande.

L’Autriche, l’Allemagne et les Pays-Bas lanceront le mouvement, la France suivra jeudi avec au moins 17 milliards d’OAT à 10 et 30 ans, tandis que l’Irlande et le Portugal devraient imiter la Belgique et la Slovénie qui ont récemment sollicité le marché primaire.

L’Allemagne, par l’intermédiaire de la Bundesbank, a annoncé ce mardi qu’elle appliquait un coupon de 0,25% à une nouvelle tranche de papier à 10 ans pour un montant de quatre milliards d’euros qui sera adjugée mercredi.

Dans les premiers échanges en Europe, les émissions européennes s’alignent sur leurs homologues américaines et c’est ainsi que le rendement du Bund à 10 ans, référence de la zone euro, gagne deux points de base à 0,238%, au plus haut de l’année pour le moment.

Les rendements d’autres emprunts de référence gagnent aussi autour de deux points de base.

Cette masse attendue sur le marché primaire devrait compenser toute pression baissière sur les rendements qui émanerait d’une production industrielle allemande qui a subi une baisse inattendue en novembre, la troisième d’affilée, observe Christoph Rieger, stratège taux de Commerzbank.

“UN TEST POUR LE MARCHÉ”

Et ce sans compter le refinancement du Trésor américain qui débute ce mardi et durera jusqu’à jeudi, ajoute-t-il.

Les investisseurs du marché obligataire gardent à l’esprit la forte statistique américaine de l’emploi publiée vendredi dernier, ainsi que les propos apaisants du président de la Réserve fédérale Jerome Powell - qui a promis patience et réactivité - quant à la trajectoire des taux américains.

Ces deux éléments avaient permis aux rendements de la zone euro de remonter à partir de leurs plus bas de deux ans touchés le 3 janvier.

L’Autriche compte placer pour 1,265 milliard d’euros de papier échéances 2028 et 2047, les Pays-Bas de 1,25 à 1,75 milliard d’euros d’obligations échéance 2023 et l’Allemagne pour 500 millions d’euros de titres échéance 2030.

Les analystes pensent que le total des adjudications de la première semaine complète de 2019 dépassera celui de la semaine comparable de l’année passée.

Cette avalanche de papier souverain laisse penser que les primes offertes par les Etats pour inciter les investisseurs à souscrire à leurs émissions pourraient augmenter.

Société Générale, dans une note à la clientèle, écrit que les adjudications de cette semaine seront un “test pour le marché”. (Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Joanny)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below