January 7, 2019 / 3:00 AM / 5 months ago

L'ESSENTIEL DE L'ACTUALITE A 03H00 GMT (07/01)

GILETS JAUNES: APRÈS L’ACTE 8,

LE GOUVERNEMENT “DANS L’IMPASSE” DES VIOLENCES À RÉPÉTITION

PARIS - Le gouvernement a appelé dimanche les Français à se “désolidariser” des violences commises lors des manifestations des “Gilets jaunes”, au lendemain d’une nouvelle journée d’actions caractérisée par une participation en deçà des premières mobilisations et par une radicalisation des actions.

“Je souhaite que tous ceux qui croient à la démocratie, tous ceux qui croient à la représentation du peuple souverain se rassemblent et disent: ‘ça suffit’”, a dit le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire au Grand Rendez-vous d’Europe 1, CNews et les Echos.

“Ces actes cinq, six, sept, à répétition ne mèneront nulle part”, a-t-il ajouté. “Il y a aujourd’hui des forces qui veulent tout simplement mettre à bas la démocratie (...). Ils sont une minorité du peuple français et en démocratie, c’est la majorité qui décide.”

L’”acte 8” du mouvement des Gilets jaunes a notamment été marqué par une intrusion dans l’enceinte d’un ministère dont le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, a dû être évacué. La vidéo d’un homme boxant un gendarme mobile sur une passerelle enjambant la Seine a également tourné en boucle.

Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, s’est dit “inquiet et scandalisé par ce qui s’est passé hier”. “On est dans une impasse. On a un mouvement violent (...) et on a face à cela un gouvernement qui considère qu’il va pouvoir trouver les solutions tout seul, et ça ne marche pas”, a-t-il ajouté.

L’IGPN SAISIE APRÈS DES COUPS PORTÉS SUR DES “GILETS JAUNES”

MARSEILLE - Le préfet du Var a saisi dimanche l’Inspection Générale de la Police Nationale (IGPN) à la suite de la diffusion d’une vidéo montrant un policier frappant plusieurs manifestants lors d’une mobilisation des “Gilets jaunes” samedi à Toulon, a annoncé la préfecture sur son compte Twitter.

Une première séquence montre l’officier de police, tête nue, frapper un homme plaqué contre un mur qui a été mis l’écart par d’autres policiers. Une deuxième séquence le montre repoussant des manifestants et frappant l’un d’entre eux sur le capot d’une voiture, avec d’autres policiers.

Dans des déclarations publiées par le site Internet du journal Nice-Matin, l’officier de police Didier Andrieux, auteur présumé des coups, estime qu’il faut remettre les gestes dans leur contexte.

Dans le premier cas, “les collègues sont au bouclier et ne voient pas que (l’homme) a un tesson (de bouteille) dans la main”, a-t-il dit. Il explique avoir envoyé des coups sur la main de l’individu et en dessous du visage, “pour lui faire lâcher le tesson”.

Dans le deuxième cas, “il s’agissait d’un homme identifié comme un meneur, qui donnait instruction de prendre des palettes et de former des barricades qui ont été incendiées”, dit-il.

—-

PUISSANT SÉISME DANS L’EST DE L’INDONÉSIE

LONDRES - Un puissant séisme sous-marin de magnitude 7,0 vient d’être enregistré ce dimanche soir entre l’archipel des Moluques et les Célèbes du Nord, dans l’est de l’Indonésie, rapporte l’institut de veille géologique américain (USGS).

Aucune alerte au tsunami n’a été émise, indique le Centre d’alerte des tsunamis dans le Pacifique dans un communiqué.

Des responsables des services d’urgence indonésiens contactés au téléphone par Reuters à Tohomon, aux Célèbes du Nord, et Ternate, dans l’ouest des Moluques, ont déclaré que le tremblement de terre n’avait pas été ressenti dans leurs villes respectives et qu’aucun dégât n’était signalé.

L’Indonésie a été secouée par plusieurs violents séismes ces derniers mois, dont deux ont provoqué des tsunamis meurtriers, en septembre aux Célèbes et le mois dernier dans le détroit de la Sonde, entre les îles de Java et de Sumatra.

—-

REPORT DE L’ANNONCE DES RÉSULTATS EN RD CONGO

KINSHASA - Les résultats provisoires de l’élection présidentielle qui s’est tenue le 30 décembre en République démocratique du Congo (RDC) ne seront pas publiés ce dimanche comme cela était initialement prévu, a confirmé samedi à l’agence Reuters le président de la commission électorale.

Ce report ne constitue pas une surprise, la commission électorale ayant laissé entendre cette semaine qu’elle ne pourrait peut-être respecter le calendrier prévu, mais sa confirmation est un contretemps de plus dans l’organisation de ce scrutin crucial.

L’élection de dimanche dernier doit en effet permettre la première transition pacifique du pouvoir dans l’histoire de la RDC dont le président sortant, Joseph Kabila, en place depuis 2001, avait décidé de ne pas se représenter.

—-

USA-UNE BARRIÈRE AU LIEU D’UN MUR POUR SORTIR DU “SHUTDOWN”?

WASHINGTON - Donald Trump a déclaré dimanche qu’il était nécessaire d’ériger un mur à la frontière avec le Mexique mais que cette clôture qui provoque l’hostilité des démocrates du Congrès pourrait être construite un acier plutôt qu’en béton.

La question du mur est au coeur de la fermeture partielle de l’administration fédérale en cours depuis le 22 décembre, le président républicain ayant rejeté un projet de loi de finances ne prévoyant pas de fonds pour la construction de ce mur.

Les démocrates, désormais majoritaires à la Chambre des représentants, ne veulent pas de ce projet qui a constitué l’une des principales promesses électorales de Trump pendant la campagne présidentielle de 2016.

—-

BREXIT: THERESA MAY DÉMENT VOULOIR JOUER LA MONTRE

LONDRES - La Première ministre britannique Theresa May a confirmé dimanche la tenue d’un vote de la Chambre des Communes sur l’accord de Brexit “autour du 15 janvier”, alors que le Sunday Telegraph écrit qu’elle serait tentée de jouer la montre à moins de trois mois de la sortie de la Grande-Bretagne de l’UE, le 29 mars.

Interrogée par la BBC sur la possibilité d’un rejet de l’accord qu’elle a négocié avec l’UE, la dirigeante conservatrice a répondu: “Nous entrerions en territoire inconnu.”

Selon le Telegraph, les collaborateurs de May travailleraient à un amendement assujettissant la ratification de l’accord de sortie de l’UE par les élus des Communes à l’obtention de concessions supplémentaires auprès des Européens.

Un sondage de l’institut YouGov publié dimanche par le “People’s Vote”, une organisation qui milite pour une nouvelle consultation, montre par ailleurs qu’une majorité de Britanniques est désormais favorable au maintien du Royaume-Uni dans l’Union européenne et à un nouveau vote sur la question.

—-

MGR BARBARIN JUGÉ POUR NON-DÉNONCIATION D’ABUS SEXUELS

LYON - Le cardinal-archevêque de Lyon Philippe Barbarin comparaît à partir de lundi devant le tribunal correctionnel de Lyon pour “non-dénonciation d’agressions sexuelles”, un procès que les parties civiles entendent utiliser pour faire bouger le regard de l’Eglise française sur les questions de pédophilie.

Philippe Barbarin sera jugé jusqu’à mercredi au côté de cinq autres responsables du haut clergé. Egalement cité à comparaître, Mgr Luis Francesco Ladaria Ferrer, proche du pape François nommé en juillet 2017 à la tête de la Congrégation de la doctrine de la foi, ne sera ni présent ni représenté.

Le primat des Gaules et les autres prévenus sont soupçonnés d’avoir couvert, en ne dénonçant pas à la justice, les actes du père Bernard Preynat, prêtre du diocèse de Lyon, poursuivi pour des agressions sexuelles sur de jeunes scouts.

Ce prêtre aujourd’hui octogénaire est accusé d’avoir abusé, entre les années 1970 et 1990, de quelques 70 jeunes scouts placés sous sa responsabilité. Il reconnaît les faits qui lui sont reprochés et son procès devrait se dérouler d’ici la fin de l’année.

—-

PARIS EXHORTE BRUXELLES À ENTÉRINER LA FUSION ALSTOM/SIEMENS

PARIS - La Commission européenne commettrait une “erreur économique” et une “faute politique” si elle empêchait le rapprochement entre Siemens et Alstom sur les trains à grande vitesse en Europe, a déclaré dimanche le ministre de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire.

La Commission, qui doit rendre un avis sur ce projet de fusion au plus tard le 18 février, craint que ce mariage, annoncé en septembre 2017, ne réduise la concurrence pour la fourniture de plusieurs types de trains et de systèmes de signalisation.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below